2 min de lecture Colombie

Colombie : un otage américain libéré par les Farc

Les Farc ont libéré un ex-soldat américain qui était retenu en Colombie depuis plus de quatre mois. Il avait été enlevé alors qu'il faisait du tourisme.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La guérilla colombienne des FARC a libéré ce dimanche 27 cotobre un ex-soldat américain qu'elle retenait depuis le 20 juin dernier, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR)."Un médecin du CICR a examiné le soldat libéré - Kevin Scott Sutay - et confirmé qu'il était en bonne condition physique et qu'il pouvait voyager" afin de retrouver sa famille, a déclaré dans un communiqué Jordi Raich, chef de la délégation du CICR en Colombie.

L'ex-soldat américain, âgé de 27 ans, avait été enlevé par les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) le 20 juin dernier dans la région de Guariare où il faisait, semble-t-il, du tourisme. La remise de l'Américain au CICR a eu lieu "dans une zone rurale de la municipalité de Tomachian dans la province de Guariare, dans l'est de la Colombie", selon le communiqué.

Des représentants des gouvernements de Colombie, de Cuba et de Norvège étaient également présents au moment de la libération, a ajouté le communiqué du CICR, sans donner le nom de ces personnes. Cuba et la Norvège se sont portés garants des négociations de paix entre le gouvernement colombien et les FARC qui se déroulent à La Havane.

Négociations entre la guerilla et le gouvernement

La libération de l'otage américain a été confirmée par le secrétaire d’État américain John Kerry. "Les États-Unis remercient le gouvernement colombien et rendent hommage à ses efforts soutenus pour assurer sa libération. Nous remercions en particulier le président Juan Manuel Santos pour son aide", a indiqué John Kerry dans un communiqué.

À lire aussi
Claudia Lopez, première maire femme et homosexuelle de Bogota, capitale de la Colombie le soir de sa victoire le 27 octobre 2019. LGBT
Colombie : Claudia Lopez, lesbienne et première femme élue maire de Bogota

Avant d'amorcer le processus de paix avec le gouvernement de Juan Manuel Santos, les FARC avaient déclaré publiquement qu'ils renonçaient à l'enlèvement de civils en mars 2012. Depuis leur ouverture en novembre 2012 à La Havane, les négociations entre les FARC et le gouvernement Santos ont permis la conclusion en mai dernier d'un accord sur le premier des cinq points de leur ordre du jour, le développement rural. Les deux parties poursuivent leurs discussions sur le deuxième point, la participation des FARC à la vie politique après la conclusion d'un accord global.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Colombie Farc Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants