2 min de lecture Environnement

Climat : Hulot "ne veut pas croire que Trump engage son pays dans une telle impasse"

Dans un entretien au "Parisien", le ministre de la Transition écologique et solidaire a condamné la position du président américain lors du G7.

Nicolas Hulot à Valenton le 19 mai 2017.
Nicolas Hulot à Valenton le 19 mai 2017. Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL / AFP
109117333772423871640
Geoffroy Lang

Pour la première fois de l’histoire, la réunion des dirigeants du G7 ne s’est pas conclue par la signature d’une déclaration commune. Une exception qui s’explique notamment par les positions de Donald Trump sur la mise en œuvre de l’accord de Paris. Les États-Unis menacent toujours de sortir de l’accord conclu après de longues négociations lors de la COP21 en décembre 2015. 

"Je ne veux pas crier avant d'avoir mal, mais si le président américain décidait de sortir de l'accord de Paris, ce serait un contre-sens tragique de l'histoire", a immédiatement réagi Nicolas Hulot, dans les colonnes du Parisien, samedi 27 mai.

Si le ministre de la Transition écologique et solidaire s’était plutôt montré discret depuis sa prise de fonction, la remise en cause de l’accord de Paris, auquel il avait fortement contribué en tant qu’ambassadeur pour le climat de François Hollande, l’a poussé à monter au créneau. Ce texte adopté 195 pays prévoit notamment des engagements sur la limitation du réchauffement climatique, afin de contenir la hausse de la température mondiale sous la barre des 2°C par rapport aux niveaux préindustriels.

À lire aussi
Circulation un jour de pic de pollution (illustration) transports
Environnement : les villes devront limiter la circulation des véhicules les plus polluants

Je ne veux pas croire que Donald Trump veuille engager son pays dans une telle impasse

Nicolas Hulot
Partager la citation

Pendant sa campagne électorale, Donald Trump avait déjà annoncé qu’il ne respecterait pas l’accord signé par son prédécesseur, Barack Obama. Alors que l’administration de Donald Trump compte plusieurs figures ouvertement climato-sceptique, le président américain dénonce un accord qu’il juge néfaste pour la croissance américaine

Le chef d’État américain laisse actuellement planer le flou entre une révision à la baisse des engagements des États-Unis ou une sortie pure et simple de l’accord de Paris.

"Si Donald Trump décide de retirer son pays des accords de Paris, cela provoquera une forte réaction de nombreux États américains, de villes et d'acteurs économiques qui sont engagés dans le développement des énergies renouvelables", prévient Nicolas Hulot. Si le président américain a annoncé qu’il donnerait sa décision dans la semaine à venir, le ministre de la Transition écologique d’Emmanuel Macron se veut optimiste : "Je ne veux pas croire que Donald Trump veuille engager son pays dans une telle impasse, a-t-il confié. C'est pourquoi je veux encore garder de l'espoir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement États-Unis Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788732458
Climat : Hulot "ne veut pas croire que Trump engage son pays dans une telle impasse"
Climat : Hulot "ne veut pas croire que Trump engage son pays dans une telle impasse"
Dans un entretien au "Parisien", le ministre de la Transition écologique et solidaire a condamné la position du président américain lors du G7.
https://www.rtl.fr/actu/international/climat-hulot-ne-veut-pas-croire-que-trump-engage-son-pays-dans-une-telle-impasse-7788732458
2017-05-27 21:35:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eFLThXfyHPscm31EEUFwgA/330v220-2/online/image/2017/0527/7788732555_nicolas-hulot-a-valenton-le-19-mai-2017.jpg