1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Chine : un bébé naît quatre ans après la mort de ses parents
1 min de lecture

Chine : un bébé naît quatre ans après la mort de ses parents

Quatre ans après la mort de ses parents, un bébé, nommé Tiantian, est né grâce à une fécondation in-vitro.

La mise en contact des spermatozoïde s et des ovocytes lors d'une fécondation in vitro. (illustration)
La mise en contact des spermatozoïde s et des ovocytes lors d'une fécondation in vitro. (illustration)
Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Un bébé chinois est né quatre ans après la mort de ses parents dans un accident de voiture, rapporte la BBC. Décédé en 2013, le couple avait congelé plusieurs embryons dans l'espoir d'avoir un enfant via une fécondation in vitro. Le petit garçon, baptisé Tiantian, est né en décembre dernier d'une mère porteuse laotienne. 

Après l'accident, les parents des victimes ont mené une longue bataille juridique pour pouvoir utiliser ces embryons. L'absence de précédent ne facilitant pas les choses. Ils ont finalement obtenu la garde des œufs, qui avaient été stockés en toute sécurité dans un hôpital de Nankin (est de la Chine) et congelés à moins de 196 degrés dans un réservoir d'azote liquide. 

La deuxième difficulté a été de trouver une mère porteuse, alors que la pratique est interdite en Chine. Les parents des victimes se sont alors tournés vers l'étranger et plus particulièrement vers le Laos. Les embryons ont dû être transportés en voiture puisqu'aucune compagnie aérienne ne souhaitait les prendre à bord. 

Pour que le bébé obtienne la nationalité chinoise, la mère porteuse a accouché en Chine, grâce à un visa touristique. Tiantian est donc né quatre ans après la mort de ses parents. Aujourd'hui, ses grands-parents expliquent être ravis de perpétuer la lignée familiale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/