1 min de lecture Chine

Chine : atteinte d'un cancer, elle refuse le traitement pour sauver son bébé

Pour épargner le foetus qu'elle portait, une présentatrice de télévision chinoise a refusé une chimiothérapie. Un sacrifice qui émeut le pays.

Une photo de Qiu Yuanyuan disposée à ses funérailles, le 12 décembre 2014 à Zhengzhou.
Une photo de Qiu Yuanyuan disposée à ses funérailles, le 12 décembre 2014 à Zhengzhou. Crédit : STR / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le sacrifice d'une présentatrice de télévision chinoise, décédée d'un cancer après avoir refusé une chimiothérapie pour épargner le foetus qu'elle portait, suscitait des réactions émues chez des millions d'internautes ce vendredi 12 décembre.

Qiu Yuanyuan est morte mercredi, à l'âge de 26 ans, exactement 100 jours après avoir donné le jour à un petit garçon.

Peu après le début de sa grossesse, on lui avait diagnostiqué un cancer de l'utérus, que la jeune femme avait refusé de se traiter par chimiothérapie, afin de préserver la santé de son futur bébé. Le cancer avait alors essaimé.

"La présentatrice de CCTV, Qiu Yuanyuan, 26 ans, est morte d'avoir refusé une chimiothérapie pour sauver son enfant".

À lire aussi
Un portrait géant du président chinois Xi Jinping installé lors du défilé de la fête nationale sur la place Tiananmen à Pékin le 1er octobre 2019, à l'occasion du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Xi Jinping
Chine : une femme internée de force pour avoir jeté de l’encre sur un portrait de Xi Jinping

Son geste a profondément touché les Chinois, qui étaient cependant nombreux à estimer ce vendredi qu'elle n'aurait pas dû opter pour ce sacrifice. 

Dans cette affaire, l'émotion populaire a été accentuée par le fait que Qiu Yuanyuan a rendu son dernier souffle cent jours après avoir enfanté. Le 100ème jour de vie d'un bébé est en effet traditionnellement fêté en Chine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Cancer Bébé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants