1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Charlie Hebdo : l'Iran condamne la Une "insultante"
1 min de lecture

Charlie Hebdo : l'Iran condamne la Une "insultante"

L'Iran a condamné la Une "insultante" du journal Charlie Hebdo, qui représente Mahomet dans son dernier numéro.

Le dessinateur Renald Luzier, dit Luz (au centre), brandit "Charlie Hebdo", avec à sa gauche Gérard Biard, le rédacteur en chef, le 13 janvier 2015.
Le dessinateur Renald Luzier, dit Luz (au centre), brandit "Charlie Hebdo", avec à sa gauche Gérard Biard, le rédacteur en chef, le 13 janvier 2015.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'Iran a condamné le "geste insultant" du magazine français Charlie Hebdo qui publie mercredi 14 janvier en couverture un dessin représentant le prophète Mahomet, estimant que ce dessin "porte atteinte aux sentiments des musulmans".

Le dessin porte atteinte aux sentiments des musulmans et il peut relancer un cercle vicieux de terrorisme

Marzieh Afkham, porte-parole de la diplomatie iranienne

"Nous condamnons le terrorisme partout dans le monde (...) mais dans le même temps nous condamnons ce geste insultant de l'hebdomadaire", a affirmé la porte-parole de la diplomatie iranienne, Marzieh Afkham, réagissant à la publication du premier numéro du magazine satirique depuis l'attaque qui a fait 12 morts. Le dessin "porte atteinte aux sentiments des musulmans" et "il peut relancer un cercle vicieux de terrorisme", a-t-elle ajouté.

L'abus de la liberté d'expression, qui est répandu actuellement en Occident, n'est pas acceptable et doit être empêché

Marzieh Afkham, porte-parole de la diplomatie iranienne

"L'abus de la liberté d'expression, qui est répandu actuellement en Occident, n'est pas acceptable et doit être empêché", a également affirmé la porte-parole.

Le président modéré iranien Hassan Rohani avait condamné la semaine dernière "la violence et le terrorisme" que ce soit au Proche-Orient, en Europe ou aux Etats-Unis, estimant que l'attentat contre le magazine satirique aller provoquer une vague d'"islamophobie".

À lire aussi

La publication en Une d'un portrait du prophète, la larme à l'oeil et tenant la pancarte "Je suis Charlie", a également été critiquée par les médias iraniens selon qui le magazine insulte les valeurs sacrées de l'islam et renforce l'islamophobie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/