2 min de lecture Crash vol MH17

Pays-Bas : cérémonie d'hommage aux victimes du vol MH17

Une cérémonie en hommage aux victimes du vol MH17 abattu au-dessus de l'Ukraine a lieu ce lundi aux Pays-Bas.

Des proches de personnes disparues dans le crash du vol MH17 participent à une cérémonie, le 7 août 2014 dans la cathédrale Saint Patrick de Melbourne
Des proches de personnes disparues dans le crash du vol MH17 participent à une cérémonie, le 7 août 2014 dans la cathédrale Saint Patrick de Melbourne Crédit : AFP / GRAHAM DENHOLM
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une cérémonie d'hommage aux 298 victimes du vol MH17 abattu au-dessus de l'Est de l'Ukraine doit avoir lieu ce lundi aux Pays-Bas, alors que sur le terrain les combats se sont intensifiés et que d'importants renforts ont été acheminés vers les zones rebelles.

Les noms de toutes les victimes seront lus au cours de la cérémonie qui rassemblera à Amsterdam quelque 1.600 proches de victimes, le Premier ministre Mark Rutte et le couple royal néerlandais. Le vol Amsterdam-Schiphol/Kuala Lumpur, qui transportait 298 personnes - dont deux tiers de Néerlandais -, a été abattu le 17 juillet par un missile en zone contrôlée par les séparatistes prorusses.

Corps manquants

Cinq cercueils supplémentaires contenant les restes humains de victimes du crash sont arrivés ce samedi à l'aéroport d'Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas. Le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, qui s'est rendu ce samedi sur les lieux de la catastrophe dans la région orientale de Kharkiv, voisine de celle rebelle de Donetsk où persistaient les affrontements entre troupes ukrainiennes et rebelles prorusses, a averti que tous les corps des victimes pourraient ne pas être retrouvés.

"On ne peut pas dire aujourd'hui de façon certaine (...) quand et même si nous pourrons récupérer les neuf dernières (victimes) mais nous ferons tout ce que nous pourrons, de concert avec les autorités ici, pour que cela puisse être le cas", avait-il déclaré.

Pas de répit

À lire aussi
Les débris du vol MH17 de Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, le 19 juillet 2014. crash vol MH17
Le missile qui abattu le vol MH17 provenait d'une unité militaire russe

La Maison Blanche s'est inquiétée ce dimanche de l'intensification des combats dans les régions séparatistes ukrainiennes rappelant que toute tentative des rebelles de s'emparer de davantage de territoire constituerait une "flagrante violation" des accords de cessez-le-feu.

Une semaine après les élections séparatistes organisées au grand dam de Kiev et des Occidentaux sur les territoires aux mains des rebelles et qui ont remis en cause les accord de paix conclus en septembre, les hostilités ne connaissent pas de répit dans ce conflit de près de sept mois qui a fait plus de 4.000 morts selon l'ONU. Kiev a fait état de nombreux tirs contre les positions de l'armée dans l'Est qui ont coûté la vie ce dimanche à un civil et deux policiers ukrainiens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash vol MH17 Ukraine Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants