1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Centrafrique : une journaliste française tuée, annonce l'Élysée
2 min de lecture

Centrafrique : une journaliste française tuée, annonce l'Élysée

L'Élysée vient d'annoncer dans un communiqué la mort de la photojournaliste française Camille Lepage. Elle a été tuée alors qu'elle effectuait un reportage en République centrafricaine.

La jeune photo-journaliste Camille Lepage à Bangui, en Centrafrique, le 19 février 2014
La jeune photo-journaliste Camille Lepage à Bangui, en Centrafrique, le 19 février 2014
La rédaction numérique de RTL & AFP

Camille Lepage avait 26 ans. La jeune photojournaliste française a été tuée en Centrafrique, a annoncé l'Élysée mardi 13 mai. Il s'agirait d'un "assassinat" selon la présidence de la République, qui précise que "la dépouille mortelle de la jeune femme a été retrouvée lors d'une patrouille de la force Sangaris, à l'occasion d'un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka, dans la région de Bouar", à 450 km au nord-ouest de Bangui. 

Ces milices s'en prennent régulièrement aux populations musulmanes. C'est probablement lors d'un accrochage récent avec des Peuls, des musulmans sunnites, que la photographe a été tuée, par une balle perdue ou assassinée

Une équipe française envoyée sur les lieux du drame

Sa mort remonterait à plusieurs jours. Le 6 mai, Camille Lepage expliquait sur Twitter qu'elle suivait des anti-Bakala à 120 km de la ville de Berbérati. On était sans nouvelles de la journaliste depuis le 10 mai. La jeune femme indiquait alors qu'elle était justement dans l'ouest du pays. Un document d'identité retrouvé dans sa poche a permis de l'identifier. 

François Hollande a annoncé l'envoi immédiat sur les lieux du drame d'une équipe française et de la police de la force africaine déployée en RCA. Tous les moyens seront mise en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances du drame et pour retrouver les meurtriers de la jeune femme, a indiqué la présidence de la République qui présente ses condoléances à la famille de Camille Lepage.

Une habituée des théâtres de guerre

Originaire d'Angers, Camille Lepage effectuait un reportage en République centrafricaine pour l'agence Hans LucasReporters Sans Frontières rappelle que "malgré son jeune âge, Camille Lepage avait déjà une riche expérience de reporter photographe". Habituée des terrains difficiles, elle avait suivi les événements de la place Tahrir en Égypte et déjà travaillé pour plusieurs pays du centre et de l'est de l'Afrique. Passionnée "par ce qu'elle appelait les causes perdues", rapporte RSF, elle s'était rendue en Centrafrique avant le lancement de l'opération militaire française, après avoir couvert la naissance du Sud-Soudan où elle était basée.

À lire aussi

"Nous sommes profondément choqués de cette tragique disparition d’une jeune journaliste qui faisait preuve d’un extraordinaire courage dans son travail quotidien", a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. "Sa mort odieuse montre à quel point les journalistes sont exposés au danger dans leur recherche de l’information, en République centrafricaine comme sur d’autres terrains de conflit", a-t-il ajouté.

Elle travaillait régulièrement avec le New York Times, Le Monde, Time, The Guardian, Vice Magazine, Libération ou encore Al Jazeera. Elle publiait le résultat de son travail sur son site internet ainsi que sur son compte Instagram ou sa page Facebook. 

Camille Lepage avait reçu l'an dernier le prix "Coup de cœur" du Festival Visa pour l'image de Perpignan, l'une des principales récompenses en matière de photo-journalisme de l'Hexagone.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire