1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Centrafrique : la France commencera à se retirer au printemps 2015
1 min de lecture

Centrafrique : la France commencera à se retirer au printemps 2015

Jean-Yves Le Drian a annoncé ce vendredi que le contingent français en Centrafrique passera de 2.000 à 1.500 au printemps 2015.

Avant l'opération Sangaris, la France comptait quelques centaines de soldats en Centrafrique (archives).
Avant l'opération Sangaris, la France comptait quelques centaines de soldats en Centrafrique (archives).
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La France va progressivement retirer ses soldats engagés en Centrafrique, passant de 2.000 hommes actuellement à 1.500 au printemps, a indiqué ce vendredi 5 décembre le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

"Progressivement, la France va se retirer. Nous sommes actuellement 2.000, au printemps nous serons 1.500", a-t-il déclaré sur BFMTV"On va diminuer en fonction de la montée en puissance de la Minusca", la force de maintien de la paix de l'Onu, qui compte actuellement 8.600 hommes et doit à terme arriver à 12.000.

Il faut faire avec prudence.

Jean-Yves Le Drian

Le retrait français sera progressif, a insisté le ministre, précisant que Paris conserverait une présence "capable d'être une force de réaction rapide si d'aventure il y avait des risques". "Progressivement nous reviendrons à un étiage que nous connaissions au départ, mais nous n'y sommes pas encore, il faut faire avec prudence", a-t-il dit, reconnaissant qu'il y avait "toujours des tensions" en Centrafrique.

Avant le déclenchement de l'opération militaire française Sangaris le 5 décembre 2013, la France comptait quelques centaines de soldats en Centrafrique, basés à l'aéroport de Bangui.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/