1 min de lecture Catalogne

Catalogne : "Nous avons gagné", dit le leader séparatiste Artur Mas

Dimanche, les Catalans ont élu une majorité de candidats indépendantistes qui ont d'ailleurs promis des mesures en cas de victoire.

Des militants catalans pro-indépendance à Barcelone le 27 septembre 2015
Des militants catalans pro-indépendance à Barcelone le 27 septembre 2015 Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Marine Cluet et AFP

Les Catalans se sont massivement mobilisés ce dimanche 27 septembre lors des élections anticipées pour renouveler le parlement régional. Au cœur de ce scrutin : l'indépendance de leur riche région d'Espagne. Les indépendantistes menés par le président sortant de la région, Artur Mas, ont promis qu'en cas de victoire, ils mèneraient la Catalogne vers l'indépendance, en 2017 au plus tard. Un sujet qui a passionné les Catalans. Artur Mas s'est félicité, ce dimanche, d'une victoire de son parti. Selon des résultats partiels, les indépendantistes auraient même une large majorité.

"Nous avons gagné", a clamé Artur Mas en quatre langues - catalan, espagnol, anglais, français - devant près de 2.000 partisans rassemblés au centre de Barcelone qui scandaient "un seul peuple". Selon des résultats partiels portant sur plus de 80% des bulletins dépouillés, sa coalition (allant du centre droit à la gauche) a obtenu 63 sièges et la liste de la CUP (extrême gauche, indépendantiste) dix sièges, ce qui leur permettrait d'avoir à elles deux une majorité absolue, de 73 sièges sur 135. 

Estimation des résultats des élections en Catalogne
Estimation des résultats des élections en Catalogne Crédit : S.Ramis/M.Brunengo, mab/sim / AFP

 À 18h, deux heures avant la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation s'élevait à 63%, soit 6,8 points de plus que le dernier scrutin en 2012. Si la Catalogne, qui compte 7,5 millions d'habitants, s'en allait, elle emporterait avec elle un cinquième du PIB de l'Espagne, quatrième économie de la zone euro, et un quart de ses exportations. Une éventualité qui inquiète les banquiers et entrepreneurs, mais aussi le Premier ministre espagnol. Le conservateur Mariano Rajoy s'est impliqué dans la campagne, plaidant "pour une Espagne unie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catalogne Espagne Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants