3 min de lecture Catalogne

Catalogne : les indépendantistes auraient tout planifié

REPLAY - Un document, saisi par la Guardia civil et publié par la presse espagnole et "L'Opinion", révèle que le scénario de la crise était écrit à l'avance.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Catalogne : les indépendantistes auraient tout planifié Crédit Image : LLUIS GENE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

C'est le foot qui fait la une ce matin. Je ne vais pas vous parler de l'équipe de France, pas tout de suite en tout cas, mais d'abord de cette dame qui décidément n'aime pas le foot, mais alors pas du tout. Vous vous en souvenez peut-être, on avait parlé d'elle il y a un peu moins d'un mois, quand elle avait interrompu le match entre Juillan et Tarbes en s'installant sur une chaise au milieu du terrain. Les dirigeants des deux clubs avaient tenté de jouer les médiateurs, l'arrosage automatique avait même été déclenché histoire de la déloger, en vain. Cette voisine du terrain de foot était restée imperturbable, sur sa chaise, un livre à la main. La rencontre avait été annulée.

Et bien la voilà qui fait reparler d'elle ce matin. C'est à lire dans la Dépêche du Midi. Suite à ce premier incident, la gendarmerie a décidé de mener sa petite enquête. Le domicile de notre anti-foot a été perquisitionné. Et là surprise, les gendarmes ont découvert un véritable butin : 186 ballons qu'elle avait décidé de confisquer. Cela durait visiblement depuis des mois. Selon le maire de Juillan, il y en aurait quand même pour 4.000 euros. Le club de la commune n'envisage malgré tout toujours pas de porter plainte, histoire nous dit-on de ne pas envenimer la situation. Franchement on se demande comment tout ça va finir.

Ambiance beaucoup plus détendue hier soir au Stade de France. Gros satisfecit de la presse ce matin, en région notamment. Vos journaux reviennent très largement sur la victoire des Bleus hier face à la Biélorussie et leur qualification pour la Coupe du monde. "Direction la Russie", titre ce matin le Journal du Centre, "ça passe" pour l'Union, "vivement le caviar" se félicite de son côté L'Équipe.

Joie et déception en Catalogne

Pas de football à la une ce matin de la presse espagnole, c'est pourtant le sport roi là-bas. C'est la crise en Catalogne bien sûr qui domine et ce discours hier du président catalan. "Farce et chantage" titre le quotidien El Mundo, qui met en une deux photos qui résument très bien le sentiment des Catalans. L'explosion de joie d'abord des indépendantistes réunis devant le parlement régional quand Carlos Puigdemont a annoncé avoir signé l'indépendance de la Catalogne. Et puis juste en dessous la déception de cette même foule quand il a précisé dans la foulée que le processus était suspendu. Image de déception que l'on retrouve à la une du journal ABC qui dénonce le chantage de Puigdemont pour gagner du temps.

À lire aussi
Manuel Valls Espagne
Manifestations à Barcelone : "Il faut que tout cela cesse", réclame Manuel Valls

"Barcelone joue les prolongations", titre ici en France Libération. Pour Le Figaro, "l'indépendance attendra". Pourtant, tout cela était prévisible. C'est ce qu'on apprend ce matin en lisant L'Opinion. Le journal s'est procuré un document publié hier par la presse espagnole et saisi par la Guardia civile lors d'une perquisition le 20 septembre dernier : le parfait petit manuel de l'indépendantiste qui semble prouver que tout a été planifié.

Depuis son arrivée au pouvoir après les élections régionales de septembre 2015, la coalition pour le "oui" à l'indépendance suivrait une feuille de route menant à un processus séparatiste. On y retrouve tout ce qu'il s'est passé ces dernières semaines : le référendum, la répression policière. L'idée, c'est écrit noir sur blanc, c'est de créer "un conflit démocratique de vaste ampleur destiné à provoquer de l'instabilité économique pour forcer l'État à accepter de négocier une séparation ou un régime forcé". Selon le calendrier fixé, la transition pourrait durer jusqu'en septembre 2018, mois durant lequel serait déclarée l'indépendance.

Des vélos pour aller à l'école

Et puis c'est aujourd'hui la journée internationale de la fille. Une journée pour lutter contre les discriminations faites aux filles à travers le monde, qu'il s'agisse d'éducation, de travail, de violences ou de traditions familiales. Pour l'occasion, Mon Petit Quotidien, le journal des 6/10 ans, publie un reportage passionnant sur ces petites filles qui, au Zimbabwe, ont reçu des vélos pour aller plus facilement à l'école. Depuis 5 ans, ce sont 25.000 bicyclettes qui ont ainsi été distribuées dans le pays.

Jusqu'ici, elles étaient obligées de marcher plusieurs heures par jour, jusqu'à 6h par jour pour certaines, juste pour se rendre à l'école. Au total ce sont 30 millions de filles qui ne vont pas à l'école dans le monde. 30 millions, ça fait une sur 5. Soit parce qu'elles travaillent, soit parce que c'est compliqué, trop loin, trop dangereux. Mais aussi, rappelle Mon Petit Quotidien, parce qu'on le leur interdit. C'est le cas aujourd'hui encore par exemple au Pakistan et en Afghanistan, dans les régions contrôlées par les talibans. Ce sera mon carton rouge du jour !

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Catalogne Espagne Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants