1 min de lecture Catalogne

Catalogne : l'indépendantiste Carles Puigdemont trouve refuge à Bruxelles

Le procureur général de l'État espagnol a requis lundi 30 octobre 30 ans de prison pour "rébellion" contre l'ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont.

Le président destitué de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, le 10 octobre 2017.
Le président destitué de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, le 10 octobre 2017. Crédit : LLUIS GENE / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Celui qui était encore président de la Catalogne vendredi 27 octobre se trouve désormais en exile en Belgique. Destitué par Madrid, l'indépendantiste catalan Carles Puigdemont se trouve lundi 30 octobre à Bruxelles, a affirmé une source gouvernementale espagnole. "Il est à Bruxelles", s'est contentée de déclarer cette source, sans donner davantage de précisions.

Le quotidien catalan La Vanguardia affirmait pour sa part qu'il était accompagné d'autres membres de l'exécutif catalan. D'après El Periodico, un autre média de référence espagnol, le président déchu aurait voyagé en voiture jusqu'à Marseille avant de prendre un avion pour rejoindre la Belgique. 

Dimanche, Theo Francken, secrétaire d'État belge et membre du parti nationaliste flamand, avait proposé d'accueillir Carles Puigdemont sur son sol.

À lire aussi
Carles Puigdemont, leader indépendantiste catalan déchu Espagne
Catalogne : Carles Puigdemont renonce à la présidence et nomme un successeur

Jusqu'à 30 ans de prison requis

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a congédié vendredi 27 octobre Carles Puigdemont et son équipe et la vice-présidente du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, a été désignée pour diriger la Catalogne. Le procureur général de l'État espagnol a requis lundi des poursuites contre l'ensemble du gouvernement catalan destitué, deuxième étape dans la reprise en main par Madrid de la Catalogne, où une déclaration d'indépendance a été votée vendredi.

Il appartient désormais à la juge de garde, Carmen Lamela, de décider si la plainte du procureur général de l'État est recevable. Concrètement, elle pourrait entraîner dans les prochains jours l'inculpation de Carles Puigdemont et de son équipe pour "rébellion", ou "sédition", des charges très graves. La première peut être assortie d'une condamnation à 30 ans de prison maximum, autant que pour un assassinat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catalogne Espagne Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790738475
Catalogne : l'indépendantiste Carles Puigdemont trouve refuge à Bruxelles
Catalogne : l'indépendantiste Carles Puigdemont trouve refuge à Bruxelles
Le procureur général de l'État espagnol a requis lundi 30 octobre 30 ans de prison pour "rébellion" contre l'ancien président de la Catalogne Carles Puigdemont.
https://www.rtl.fr/actu/international/catalogne-l-independantiste-carles-puigdemont-trouve-refuge-a-bruxelles-7790738475
2017-10-30 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mV6825aVtFhaxQ-zizQ__A/330v220-2/online/image/2017/1010/7790464357_000-t99tn.jpg