1 min de lecture Espagne

Catalogne : arrivés en tête, pourquoi les unionistes ne sont-ils pas vainqueurs ?

ÉCLAIRAGE - Même si les unionistes sont arrivés en tête avec 25% des voix lors des élections législatives de jeudi 21 décembre, les indépendantistes décrochent davantage de sièges au Parlement.

Catalogne : des manifestants indépendantistes, à Barcelone le 10 octobre 2017
Catalogne : des manifestants indépendantistes, à Barcelone le 10 octobre 2017 Crédit : JORGE GUERRERO / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

À première vue, il s'agit d'une véritable victoire. Jeudi 21 décembre les unionistes catalans du parti Ciudadanos ont recueilli 25% des voix lors des élections législatives régionales. Ils ont ainsi devancé les deux partis indépendantistes, "Ensemble pour la Catalogne" (21,68%) et la "Gauche républicaine de Catalogne" (21,40%). Pourtant, ils sont loin d'avoir remporté le vote.

Le scrutin législatif catalan se fait sur une base proportionnelle : chaque parti se voit attribuer un nombre de sièges proportionnel à son score. Ainsi, les deux partis indépendantistes dirigés par Carles Puigdemont et Marta Rovira recueillent au total plus de 43% des voix. À ce score vient s'ajouter celui de la Candidature d'Unité populaire (CUP), parti ultra-sécessioniste catalan qui a obtenu 4,45% des suffrages.

In fine les indépendantistes devancent largement les unionistes, et obtiennent une majorité incontestable - presque 50% - au Parlement catalan.

La majorité sociale désire l'union avec l'Espagne et l'Europe"

Inès Arrimadas, cheffe de file des unionistes du parti Ciudadanos
Partager la citation

Malgré cette évidente défaite, il s'agit de la première fois qu'un parti unioniste national arrive en tête aux élections régionales catalanes. "La majorité sociale désire l'union avec l'Espagne et l'Europe", s'est ainsi félicité Inès Arrimadas, cheffe de file des unionistes, le soir des résultats. "Les partis nationalistes ne pourront plus jamais prétendre parler au nom de toute la Catalogne."

À lire aussi
Le Premier ministre Pedro Sanchez et le roi d'Espagne Felipe VI, le 17 septembre 2019 Espagne
Les infos de 5h - L'Espagne va retourner aux urnes pour la 4e fois en 4 ans

Un résultat inédit souligné par de nombreuses personnalités politiques européennes. Parmi elles : l'ex-Premier ministre d'origine catalane, Manuel Valls qui s'est montré plusieurs fois hostile à l'indépendance de la région ou encore le député européen, Guy Verhofstadt.

"Le processus (indépendantiste) n'incarne pas l'avenir pour tous les Catalans et nous allons continuer à nous battre, même avec cette loi électorale injuste qui donne davantage de sièges à ceux qui ont moins de voix", a conclu Inès Arrimadas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Catalogne Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791537259
Catalogne : arrivés en tête, pourquoi les unionistes ne sont-ils pas vainqueurs ?
Catalogne : arrivés en tête, pourquoi les unionistes ne sont-ils pas vainqueurs ?
ÉCLAIRAGE - Même si les unionistes sont arrivés en tête avec 25% des voix lors des élections législatives de jeudi 21 décembre, les indépendantistes décrochent davantage de sièges au Parlement.
https://www.rtl.fr/actu/international/catalogne-arrives-en-tete-pourquoi-les-unionistes-ne-sont-ils-pas-vainqueurs-7791537259
2017-12-22 13:26:16
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TS65L_eOnI6nUsUar6NXJg/330v220-2/online/image/2017/1222/7791535796_catalogne-des-manifestants-independantistes-a-barcelone-le-10-octobre-2017.jpg