1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Brexit : multiplication inquiétante des actes racistes depuis le résultat du référendum
2 min de lecture

Brexit : multiplication inquiétante des actes racistes depuis le résultat du référendum

Que ce soit dans la rue ou sur les réseaux sociaux, la parole raciste semble se libérer au Royaume-Uni.

Brexit : multiplication inquiétante des actes racistes depuis le résultat du référendum
Brexit : multiplication inquiétante des actes racistes depuis le résultat du référendum
Crédit : SCOTT HEPPELL / AFP
Paul Véronique

Depuis la victoire du Brexit au référendum, une hausse des actes racistes a été signalée en Angleterre et au Pays de Galles. Immigrés européens et, plus largement, musulmans seraient ciblés. "Quittez l'UE. Assez de vermines polonaises", pouvait-on lire au lendemain du vote sur des tracts qui avaient été distribués dans les boîtes aux lettres de membres de la communauté polonaise. Une situation anxiogène qui n'épargne pas les enfants. D'autres prospectus avaient été laissés à proximité d'une école primaire dans le Cambridgeshire. 

Dimanche 26 juin, un homme était arrêté par la police dans l'ouest de Londres alors qu'il était en train de taguer le bâtiment de l'Association sociale et culturelle polonaise. Si le contenu de son message n'a pas été dévoilé par les autorités, l'homme est poursuivi pour "dommages criminels à motivation raciale". Des événements à répétition qui ont poussé l'ambassadeur polonais à réagir. Dans un tweet, il a condamné les actes racistes et demandé aux hommes politiques britanniques de se joindre à lui : "Je suis sûr que nos amis, les hommes politiques britanniques, se joindront à nous dans la condamnation de ces actes motivés par la haine."

Les internautes se mobilisent

Mais toutes les communautés sont en ligne de mire. Dans les rues, la parole raciste serait en train de se libérer. De nombreux témoignages sur les réseaux sociaux confirment la tendance. "Ce soir, ma fille a quitté le travail à Birmingham et vu un groupe de garçons crier au coin de la rue à une fille musulmane : 'Va-t-en, on a voté Leave'", raconte une internaute sur Twitter. Le leitmotiv derrière chaque agression serait bien la victoire du Brexit. L'un des principaux arguments de la campagne du "Leave" (sortie) avait en effet porté sur l'immigration

Des dizaines de cas similaires ont été recensés. Comme celui de cette femme d'origine pakistanaise, qui raconte avoir été prise à partie dans la rue. "Hier, un homme blanc m'a traité d'étrangère, à voix haute. Ma toute première expérience du racisme ordinaire à Londres. Merci au Brexit."

À écouter aussi

Une situation qui a poussé des internautes à se mobiliser. Un album intitulé "Worrying Signs" (signaux inquiétants) a été publié sur Facebook. Il a pour but de recenser les incidents à caractères raciaux qui se sont déroulés depuis le Brexit. À l'heure actuelle, il comptabilise près de 120 publications.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/