2 min de lecture Économie

Brexit : les Européens moins nombreux qu'avant à aller travailler au Royaume-Uni

ÉDITO - Le Brexit a élargi la Manche. Le marché du travail en est totalement bouleversé en Angleterre.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Brexit : les Européens moins nombreux qu'avant à aller travailler au Royaume-Uni Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Il y avait jusqu'ici 60.000 étrangers en plus au Royaume-Uni chaque trimestre, venus pour travailler. Ils sont désormais deux fois moins, depuis le mois de juin dernier et le vote britannique pour quitter l'Union européenne (seulement 30.000, avec une tendance à la baisse). Si les immigrés sont moins nombreux, c’est qu’ils craignent deux choses : d'abord les futures restrictions de visas de la part d’un pays qui veut désormais protéger ses frontières ; ensuite la chute de la livre sterling, qui dévalue leur salaire et rend l’expatriation en Angleterre moins intéressante.

On n'observe pas seulement ce mouvement sur le marché du travail. Ces derniers mois, le nombre d’étudiants étrangers au Royaume-Uni a aussi chuté de plus de 20%. Les inscriptions académiques pour l’année prochaine sont à -7%. Cela inquiète les universités britanniques, dont certaines figurent parmi les meilleures du monde. Elles ont  perdu de leur attractivité à cause du Brexit. Elles sont désormais moins bien placées pour attirer les meilleurs étudiants.

Baisse du nombre de saisonniers

Tout cela commence à avoir des conséquences sur l’économie britannique. Ainsi 47% des patrons se plaignent désormais de la pénurie de travailleurs. Il n’y en avait que 11% à la mi 2016, et zéro au début de l’année dernière.

À lire aussi
Un homme qui travaille en suivant un plan de construction (photo d'illustration). économie
La France, le pays le plus attractif d’Europe pour les investisseurs étrangers

Cette pénurie se manifeste dans les secteurs de la restauration, de l’agriculture, de l’industrie agro-alimentaire, des services à la personne et de la vente. En gros, les emplois faiblement qualifiés, qui étaient jusqu'ici largement occupés par les travailleurs d'Europe orientale et des jeunes de tous les pays. 

Le nombre d’Européens venus travailler en Angleterre a explosé depuis 2011

François Lenglet
Partager la citation

L’Union nationale des fermiers vient de publier un avertissement au sujet du changement "spectaculaire" sur le marché du travail qui est le sien. La situation semble s’être aggravée depuis la fin de l’année, même si ce n’est pas encore visible dans les statistiques. Car bon nombre de saisonniers ne sont pas revenus travailler après les fêtes de fin d’année.

Le Brexit a changé la donne

Cela veut-il dire que l’économie britannique ne peut pas fonctionner sans l’immigration ? En tout cas, le nombre d’Européens venus travailler en Angleterre a littéralement explosé depuis 2011. Selon les statistiques de l’assurance sociale, il est passé de moins de 300.000 il y a cinq ans à près de 700.000 au plus haut, juste avant le Brexit. C’était bien sûr la conséquence d’une législation qui facilitait l’installation des Européens, au titre du Marché unique, et de la reprise britannique, bien plus intense que sur le continent, qui a fait baisser fortement le chômage.

Le Brexit change complètement la donne. Les employeurs vont devoir s’adapter, c’est-à-dire probablement augmenter les salaires pour retenir leurs employés, voire payer des taxes supplémentaires si le gouvernement mettait en place des restrictions à l’embauche pour les étrangers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Brexit Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787439898
Brexit : les Européens moins nombreux qu'avant à aller travailler au Royaume-Uni
Brexit : les Européens moins nombreux qu'avant à aller travailler au Royaume-Uni
ÉDITO - Le Brexit a élargi la Manche. Le marché du travail en est totalement bouleversé en Angleterre.
https://www.rtl.fr/actu/international/brexit-les-europeens-moins-nombreux-qu-avant-a-aller-travailler-au-royaume-uni-7787439898
2017-02-27 09:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/28ieCAHuWyCPzG2Iio-h0A/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375197_francois-lenglet.jpg