1 min de lecture Brésil

Brésil : un village enseveli par la boue, 17 morts

EN IMAGES - Une gigantesque coulée de déchets miniers a englouti un village brésilien vendredi 6 mai. La présidente Dilma Roussef a décrété l'état d'urgence.

Le village de Bento Rodrigues dans le sud-est du Brésil recouvert de boue Crédits : DOUGLAS MAGNO / AFP | Date : 07/11/2015
7 >
Le village de Bento Rodrigues dans le sud-est du Brésil recouvert de boue Crédits : DOUGLAS MAGNO / AFP | Date : 07/11/2015
60 millions de tonnes de déchets de minerai de fer se sont écoulées sur le village Crédits : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Date : 07/11/2015
Environ 500 personnes ont été secourues par hélicoptères et véhicules tout terrain vendredi au Brésil Crédits : Douglas Magno / AFP | Date : 07/11/2015
Des habitants apportent de l'aide aux villageois sinistrés Crédits : DOUGLAS MAGNO / AFP | Date : 07/11/2015
Des secouristes brésiliens tentent de secourir un poulain piégé par la boue Crédits : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Date : 07/11/2015
Le poulain entièrement recouvert de boue est pris en charge Crédits : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Date : 07/11/2015
La présidente Dilma Rousseff a décrété l'état d'urgence dans le pays Crédits : CHRISTOPHE SIMON / AFP | Date : 07/11/2015
1/1
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
et AFP

Un village entier sous la boue. Au Brésil, la région où se situe Bento Rodrigues, au sud-est du pays, l'état d'urgence a été décrété par la présidente Dilma Rousseff. Une coulée de déchets miniers s'est abattue sur le village. Quelque 500 personnes ont été secourues vendredi par hélicoptères et véhicules tout terrain. Le village de 620 habitants a été totalement ravagé par la coulée de déchets libérée dans la vallée après la rupture d'un barrage minier de la compagnie Samarco. 

Transmettant sa solidarité avec les familles des victimes, Mme Rousseff a exigé une "enquête rigoureuse sur les causes et responsabilités" de cette catastrophe qui a fait au moins 17 morts, selon un commandant local des pompiers. Dévasté par une gigantesque coulée de boue de 60 millions de tonnes de déchets de minerai de fer, Bento Rodrigues ressemblait à une ville fantôme immergée dans une boue ocre.
 
La coulée a emporté sur son passage des maisons entières, des camions. Une voiture reposait en équilibre sur le reste d'un toit. Les 500 personnes secourues dans la journée ont été décontaminées avec des bains d'eau et de savon ont expliqué les pompiers. L'accident s'est produit jeudi après-midi dans l'État de Minas Gérais (sud-est), à une vingtaine de kilomètres de la ville coloniale de Mariana fondée en 1696 par les Portugais.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Intempéries Diaporama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants