2 min de lecture Faits divers

Le mot "violeur" inscrit sur l'étoile de Bill Cosby à Hollywood Boulevard

Accusé d'agressions sexuelles par une vingtaine de femmes, Bill Cosby a vu son étoile sur Hollywood Boulevard vandalisée vendredi.

Depuis quelques semaines, une vingtaine de femmes ont accusé Bill Cosby de violences et de viols (archives).
Depuis quelques semaines, une vingtaine de femmes ont accusé Bill Cosby de violences et de viols (archives). Crédit : Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'étoile sur Hollywood Boulevard de la star déchue Bill Cosby, accusé d'agression sexuelle par une vingtaine de femmes, a été vandalisée vendredi 5 décembre, le mot "violeur" ayant été écrit avec un marqueur avant d'être rapidement nettoyé.

Trois inscriptions "violeur" ont été écrites dans la nuit de jeudi à vendredi sur le célèbre "Hollywood Walk of Fame" à Los Angeles.

Le nettoyage de l'étoile de Bill Cosby sur Hollywood Boulevard, le 5 décembre 2014.
Le nettoyage de l'étoile de Bill Cosby sur Hollywood Boulevard, le 5 décembre 2014. Crédit : FREDERIC J. BROWN / AFP

"Quand les gens en veulent à l'une des célébrités que nous avons honorées, nous aimerions qu'ils projettent leur colère de façon plus positive, au lieu de vandaliser un lieu touristique classé", a pour sa part commenté la Chambre de commerce de Hollywood.

Depuis quelques semaines, une vingtaine de femmes sont sorties de l'ombre pour l'accuser de les avoir molestées et parfois violées, après souvent avoir été droguées. Vendredi, une nouvelle accusatrice a déclaré sur CNN avoir été violée par Cosby alors qu'elle travaillait comme serveuse habillée en "Playboy Bunny". Elle ajoute que l'acteur a violé au moins 12 autres Playboy Bunnies.

Elle se réveille "nue dans un lit, avec des bleus partout"

À lire aussi
Cannabis (illustration) faits divers
Seine-Saint-Denis : 5 tonnes de cannabis saisies, 7 personnes interpellées

Cette accusatrice dit qu'en 1972 Cosby l'a droguée après l'avoir invitée dans sa chambre d'hôtel à Chicago, en lui offrant un verre de Grand Marnier. Elle ne se souvient pas de ce qui s'est passé ensuite et s'est réveillée à quatre heures du matin, "nue dans un lit, avec des bleus partout. Il était à côté de moi, et je me suis faufilée hors du lit. Je me suis rhabillée, (...) j'ai pris un taxi et je suis rentrée chez moi".

Cosby "est un violeur en série", a-t-elle insisté sur la chaîne américaine d'informations. "Il y a 12 anciennes Bunnies que je connais, qui ne veulent pas parler parce qu'elles ont honte, peur, qu'elles sont mariées, mais qui ont aussi été droguées et violées par Bill Cosby", a-t-elle conclu.

Mardi, une femme qui avait 15 ans à l'époque a porté plainte pour avoir été sexuellement agressée par Cosby à la Playboy Mansion de Los Angeles. Le comédien humoriste l'a poursuivie à son tour, l'accusant d'avoir tenté de lui extorquer 250.000 dollars contre son silence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers États-Unis Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants