1 min de lecture Islamiste

Belgique : des signes de radicalisation islamiste chez des enfants de maternelle

Le rapport, intitulé "Endoctrinement chez les tout-petits", aurait été publié par l'école maternelle de Renaix, une ville située en région flamande dans la province de Flandre-Orientale.

La cour de récréation d'une école primaire (illustration).
La cour de récréation d'une école primaire (illustration). Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Amélie James
Amélie James

Les inquiétudes gagnent les cours de récréation. En Belgique, un rapport interne d'une école maternelle de Flandres, et relayé par les médias belges, s'inquiète des signes de "radicalisation" islamiste détectés chez des enfants scolarisés en classe de maternelle.

Le rapport, intitulé Endoctrinement chez les tout-petits, aurait été publié par l'école maternelle de Renaix, une ville située en région flamande dans la province de Flandre-Orientale. Selon le quotidien Le Soir, celui-ci pointe les comportements inquiétants observés par les personnels de l'établissement.

Certains enfants auraient ainsi été surpris, doigt sur la gorge mimant une décapitation ou en train de proférer des menaces de mort à l'encontre de leurs camarades "non-croyants". Selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws qui s'est emparé de ce rapport, les faits rapportés remontent à 2016. 

Six enfants concernés

Dans une interview donnée au journal flamand, Marijke Van Bogaert, porte-parole de l'établissement explique que l'on ne peut parler "d'enfants radicalisés". Selon elle, le rôle de l'école reste cependant de prévenir ce genre de dérives en inculquant aux enfants, dès leur plus jeune âge, les valeurs démocratiques. 

À lire aussi
Un bombardement le 2 mars 2019 à Baghouz, dans l'est de la Syrie Daesh
États-Unis : une recrue de l’État islamique demande à rentrer

De son côté, bien qu'il ne nie pas les faits relatés, Dirk Moulart, directeur du groupe scolaire 21, dont fait partie l'école maternelle, tient à nuancer ce rapport. Selon lui, les cas observés ne concernent que six enfants de trois familles différentes, soit 1% du nombre total d'enfants. Il s'inquiète cependant de la fuite de ce document interne qui risque d'inquiéter les familles des enfants scolarisés.

Pour lutter contre la radicalisation en milieu scolaire, les écoles flamandes ont engagé, en 2016, le "Netwerk Islamexperts". Ce "réseau d'experts de l'islam" se charge donc de proposer des "solutions sur mesure dans la lutte contre la radicalisation". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islamiste Islamisme Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants