1 min de lecture Info

Barack Obama s'empare du scandale Weiner

"Je peux vous dire que si c'était moi, je démissionnerais". Le Président américain Barack Obama a accablé lundi le représentant de New York Anthony Weiner, source d'embarras pour le Parti démocrate depuis qu'il a avoué avoir envoyé à des femmes des photos osées de lui via le réseau social Twitter. L'élu new-yorkais est accusé d'avoir eu des échanges inconvenants en ligne avec des femmes, un comportement de nature à ternir l'image de son parti à un an de l'élection présidentielle. En dépit des appels à la démission,Weiner a refusé de renoncer à son siège, mais a fait savoir au cours du week-end qu'il s'adresserait à un centre de soin.

Jean-Vincent Russo Journaliste

"Lorsqu'on en arrive au point où, à cause de plusieurs distractions personnelles, on ne peut pas assumer son mandat aussi bien qu'on le doit, à un moment où les gens s'inquiètent de leur emploi, de leurs emprunts immobiliers, de pouvoir joindre les deux bouts, alors il faut sans doute que vous vous retiriez", a insisté Barack Obama dans un entretien accordé à NBC et dont la chaîne a diffusé des extraits lundi soir. "Ce qu'a fait monsieur Weiner était "extrêmement déplacé" et il est devenu un motif d'"embarras" pour lui, son épouse et sa famille, a ajouté celui qui est le chef de facto du Parti démocrate.

Samedi, le bureau d'Anthony Weiner avait annoncé que l'élu était parti en traitement "pour essayer d'être soigné et faire en sorte d'être un meilleur mari et une personne en meilleure santé". L'élu démocrate "va demander à être dispensé un court moment de la chambre des représentants de façon à être examiné et établir un programme de soins pour aller mieux", selon NBC.

Weiner, qui en est à son septième mandat de représentant, a été réélu en novembre dernier avec 61% des voix. Avant cette affaire, il était considéré comme un candidat plausible du Parti démocrate à la mairie de New York, en 2013.

Lire la suite
Info États-Unis International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants