1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Avion de Malaysia Airlines disparu : le point sur les recherches
2 min de lecture

Avion de Malaysia Airlines disparu : le point sur les recherches

DÉCRYPTAGE - Les enquêteurs envisagent désormais la possibilité que l'appareil ait subi une dépressurisation et ait continué à voler plusieurs heures en pilote automatique.

Des messages de soutien et des prières pour les passagers du vol MH370 (Archives)
Des messages de soutien et des prières pour les passagers du vol MH370 (Archives)
Crédit : WANG ZHAO / AFP
Marion Dautry & AFP

Plus de trois mois de recherches, et toujours aucune trace sérieuse du vol MH370. Les enquêteurs repartent presque de zéro après avoir reconnu que les données de départ fournies par les radars malaisiens étaient probablement erronées. Mais ils ont une nouvelle piste.

Les passagers évanouis

Un rapport de l'ATBS, le Bureau australien de la sécurité aérienne qui dirige les recherches, a publié le 26 juin un rapport qui précise l'hypothèse d'une perte de conscience des passagers et de l'équipage. 239 personnes se trouvaient dans l'avion au départ de Kuala Lumpur, le 8 mars dernier.

La chaîne d'incident "correspondant typiquement à l'hypoxie (la diminution du taux d'oxygène dans le sang) d'un équipage incapable de réagir semble le mieux coïncider avec les éléments dont nous disposons sur les derniers moment du vol MH370", explique ce rapport.

L'avion en pilote automatique

Selon cette hypothèse, une dépressurisation de l'avion pourrait être à l'origine d'une perte de conscience des passagers, puis de l'équipage. L'appareil aurait ensuite continué à voler en pilote automatique.

À lire aussi

"Au regard de sa trajectoire à travers l'océan Indien, nous estimons que l'appareil était en pilote automatique jusqu'à ce qu'il se retrouve à court de carburant", a expliqué le vice-Premier ministre australien Warren Truss. "Sinon, il n'aurait pas suivi la trajectoire très régulière qui a été identifiée grâce aux données satellitaires", a-t-il précisé.

De nouvelles recherches en mer à partir d'août

Conformément aux nouvelles analyses des données, les recherches vont dorénavant se concentrer plus au sud. Une zone de 60.000 kilomètres carrés, dans le sud de l'océan Indien, a été délimitée. Les opérations doivent démarrer en août et durer jusqu'à un an.

Le vice-Premier ministre australien s'est dit "optimiste", jugeant que la zone définie est "la meilleure estimation de l'endroit où l'avion se trouve". Deux navires ont déjà été envoyés pour cartographier les fonds marins. 

L'Australie a lancé un appel d'offre pour confier les opérations, extrêmement onéreuses, à des sociétés spécialisées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/