1 min de lecture Crash Air Algérie

Avion Air Algérie : "La zone du crash n'est que relativement pacifiée", dit un spécialiste de l'Afrique

INVITÉ - L'épave "désintégrée" d'un avion d'Air Algérie a été localisée dans la région de Gossi, au nord du Mali. Une zone "pas totalement sécurisée", affirme Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique.

Un convoi de l'armée française sur la route entre Gao et Gossi, en février 2014, lors de l'opération Serval
Un convoi de l'armée française sur la route entre Gao et Gossi, en février 2014, lors de l'opération Serval Crédit : AFP / Archives, Pascal Guyot
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

Après une journée de recherches intensives, les restes du vol AH 5017 d'Air Algérie ont été localisés dans la région de Gossi, dans le nord-est du Mali près de la frontière du pays avec le Burkina Faso.

"Cette zone désertique et d'une pauvreté absolue est difficile d'accès", explique Antoine Glaser. Pour ce spécialiste de l'Afrique, "seuls des moyens militaires peuvent se rendre rapidement sur place".

Une zone moins dangereuse que celle de Gao

Au Mali, malgré une intervention militaire internationale encore en cours, la situation est toujours instable dans le nord, occupé pendant plusieurs mois en 2012 par des groupes armés jihadistes.

À lire aussi
L'épave de l'avion Air Algérie a été retrouvée au Mali, près du Burkina Faso Crash Air Algérie
Crash Air Algérie : "Il nous manque une partie des informations", estime une proche des victimes

"Ces groupes ne tiennent pas cette zone comme ils ont pu la tenir avant l'opération Serval", décrypte Antoine Glaser. "La zone est moins dangereuse actuellement que celle située au nord de Gao, où l'État malien ne peut même pas se rendre", ajoute-t-il.

Pourtant, dire que la zone est totalement pacifiée est à ses yeux une erreur. Il rappelle qu'en mai 2013, "quelques mois après l'opération Serval, un attentat suicide a coûté la vie à des soldats maliens". 

Enquête préliminaire

Pour lui, le fait que l'avion se soit totalement désintégré va plutôt dans le sens d'une explosion en vol, sans pour autant confirmer qu'il s'agit d'un attentat.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "homicides involontaires" après le possible crash de l'appareil qui transportait 116 personnes à bord, dont 51 Français.

>
Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique : "Le nord du Mali n'est pas totalement sécurisé" Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash Air Algérie Afrique Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773406034
Avion Air Algérie : "La zone du crash n'est que relativement pacifiée", dit un spécialiste de l'Afrique
Avion Air Algérie : "La zone du crash n'est que relativement pacifiée", dit un spécialiste de l'Afrique
INVITÉ - L'épave "désintégrée" d'un avion d'Air Algérie a été localisée dans la région de Gossi, au nord du Mali. Une zone "pas totalement sécurisée", affirme Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique.
https://www.rtl.fr/actu/international/avion-air-algerie-la-zone-du-crash-n-est-que-relativement-pacifiee-dit-un-specialiste-de-l-afrique-7773406034
2014-07-25 07:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qWZvniXBdopkzUnn2ZT51Q/330v220-2/online/image/2014/0725/7773406240_un-convoi-de-l-armee-francaise-sur-la-route-entre-gao-et-gossi-en-fevrier-2014-lors-de-l-operation-serval.jpg