1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Autriche : 18 plaintes pour agressions sexuelles au Nouvel An
1 min de lecture

Autriche : 18 plaintes pour agressions sexuelles au Nouvel An

La police enquête sur une série d'agressions sexuelles commises le soir du réveillon, dans la ville d'Innsbruck.

L'enquête a révélé que la propriétaire du chien était fortement alcoolisé
L'enquête a révélé que la propriétaire du chien était fortement alcoolisé
Crédit : SAMUEL KUBANI / AFP
Léa Stassinet

La vague d'agressions sexuelles commises à Cologne (Allemagne) l'an dernier avait suscité un vif émoi dans toute l'Europe. Et l'histoire s'est peut-être répétée le 31 décembre dernier mais cette fois en Autriche, dans la ville d'Innsbruck. La police enquête sur plusieurs plaintes pour agressions sexuelles commises par un groupe d'hommes au cours d'un rassemblement de la Saint-Sylvestre. 18 femmes ont porté plainte, indiquent les aurotités.

Ces femmes disent avoir subi des attouchements provenant d'un groupe d'une dizaine d'hommes, sur la place centrale de la ville, capitale de la région du Tyrol. 25.000 personnes s'y étaient rassemblées pour fêter le passage à la nouvelle année.

Au cours de la soirée, les hommes mis en cause "dansaient autour des victimes puis leur ont soudainement saisi la poitrine ou mis la main entre les jambes", selon le récit établi par Ernst Kranebitter, membre de la police régional. "Tout s'est déroulé dans un cadre festif, rendant difficilement repérable ce qui ce passait", poursuit-il. Les suspects seraient des hommes jeunes, mais les vidéos amateurs tournées ce soir-là, de mauvaise qualité, ne permettent pas d'identifier précisément les auteurs de ces agressions.

Cette affaire rappelle le réveillon de Cologne l'an passé, marqué par une série d'agressions sexuelles attribuées dans un premier temps à des réfugiés avant que la police allemande n'indique qu'il était question de migrants. Les autorités avaient enregistré plus de 1 200 plaintes à l'époque. Un an après, la moitié des investigations a été suspendue, faute de preuves. Seules 35 personnes ont été inculpées.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/