2 min de lecture Australie

Australie : un haut responsable de l'EI à l'origine du projet d'attentat

Depuis l'étranger, ce jihadiste a expliqué à quatre Australiens comment assembler un engin explosif et le placer dans un avion.

Michael Phelan, commissaire adjoint de la police fédérale australienne, le 4 août.
Michael Phelan, commissaire adjoint de la police fédérale australienne, le 4 août. Crédit : Peter PARKS / AFP
Émilie Jéhanno
Émilie Jéhanno
et AFP

En Australie, le projet d'attentat, découvert par  la police en juillet, était dirigé par un haut responsable de l'organisation État islamique. La police australienne l'a annoncé ce vendredi 4 août, confirmant la piste terroriste évoquée le 30 juillet

Depuis l'étranger, ce jihadiste a expliqué à quatre Australiens comment assembler un engin explosif, qu'ils devaient placer à bord d'un appareil d'Etihad Airways, la compagnie aérienne des Emirats arabes unis. Il leur avait aussi expédié les composants de la bombe. "Les instructions venaient d'un membre important de l'État islamique", "un commandant" de cette organisation jihadiste, a indiqué Michael Phelan, commissaire adjoint de la police fédérale australienne.

Quatre hommes ont été arrêtés samedi 29 juillet à Sydney dans le cadre de cette affaire. Deux d'entre eux, âgés de 32 et 49 ans et qui seraient frères, ont été inculpés jeudi 3 août pour préparation d'acte terroriste. Ils doivent comparaître ce 4 août devant un tribunal à Sydney et encourent la prison à perpétuité. Un autre suspect a été remis en liberté sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui. Le quatrième suspect est encore détenu et interrogé par la police.

Michael Phelan a également précisé que la police australienne avait déjoué un second complot qui impliquait la diffusion par un système approprié de sulfure d'hydrogène, un gaz toxique et inflammable. Un projet qui était à un stade peu avancé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Australie Daesh Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants