1 min de lecture Faits divers

Au moins 232 morts dans l'incendie d'une discothèque au Brésil

La fête a tourné au drame. Au moins 232 personnes sont mortes et des dizaines d'autres ont été blessées dans l'incendie d'une discothèque à Santa Maria, une ville du sud du Brésil, dans la nuit de samedi à dimanche, selon la police et les pompiers. La plupart des victimes sont mortes asphyxiées dans l'incendie de cette discothèque du centre de Santa Maria, une ville universitaire de l'Etat du Rio Grande do sul (extrême sud). Le bilan est encore provisoire.

232 morts confirmés

"Il y a 245 morts et 48 personnes sont hospitalisées", avait déclaré le commandant de la police militaire de la région, Cleberson Bastianello, avant que le bilan soit finalement abaissé à 232. "Il y a déjà 120 corps dénombrés et il devrait en arriver encore", avait déclaré auparavant à la presse la commissaire Elizabeth Shimoura de Santa Maria, à 290 km de Porto Alegre, la capitale de l'Etat.
  
"Les pompiers ont encerclé les lieux. La principale cause des décès est l'asphyxie car les jeunes pris de panique se sont piétinés", a dit le commandant des pompiers, Mme Silvia Fucks.

Selon des témoins, l'incendie a commencé vers 2h du matin (5h heure française) dans la discothèque Kiss qui a une capacité de plus de mille places et sert souvent pour des fêtes d'étudiants, selon la presse. L'incendie a été contrôlé vers 07h locales.


Dilma Roussef attendue sur place

Selon un étudiant, Janio Vieira, "le feu a commencé sur l'estrade et s'est propagé très rapidement". "J'étais près de la sortie de secours et j'ai réussi à sortir", a dit le jeune, qui avait des difficultés à parler, encore sous le choc.
  
Le feu aurait commencé quand le chanteur d'un groupe a fait une sorte de petit show pyrotechnique avec un feu de bengale. Des étincelles ont atteint la mousse d'isolement du plafond acoustique et les flammes se sont rapidement propagées à l'établissement, selon des témoignages.

Les trois hôpitaux de la ville et d'autres de la région reçoivent les blessés, selon le secrétaire à la santé de l'Etat, Ciro Simoni. La présidente Dilma Rousseffqui a vécu une grande partie de sa vie politique dans cet Etat a déploré la catastrophe et a annoncé qu'elle se rendrait sur les lieux.

Carte de localisation de Santa Maria, au Brésil

Lire la suite
Faits divers Incendie Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757375955
Au moins 232 morts dans l'incendie d'une discothèque au Brésil
Au moins 232 morts dans l'incendie d'une discothèque au Brésil
La fête a tourné au drame. Au moins 232 personnes sont mortes et des dizaines d'autres ont été blessées dans l'incendie d'une discothèque à Santa Maria, une ville du sud du Brésil, dans la nuit de samedi à dimanche, selon la police et les pompiers. La plupart des victimes sont mortes asphyxiées dans l'incendie de cette discothèque du centre de Santa Maria, une ville universitaire de l'Etat du Rio Grande do sul (extrême sud). Le bilan est encore provisoire.
https://www.rtl.fr/actu/international/au-moins-232-morts-dans-l-incendie-d-une-discotheque-au-bresil-7757375955
2013-01-27 11:49:00