1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentats en Catalogne : qui sont les victimes de la double attaque ?
5 min de lecture

Attentats en Catalogne : qui sont les victimes de la double attaque ?

ÉCLAIRAGE - Selon un bilan provisoire, 14 personnes ont perdu la vie dans la double attaque terroriste qui a touché Barcelone et Cambrils les 17 et 18 août.

Un hommage aux victimes du double attentat perpétré à Barcelone et Cambrils les 17 et 18 août a été rendu à Barcelone.
Un hommage aux victimes du double attentat perpétré à Barcelone et Cambrils les 17 et 18 août a été rendu à Barcelone.
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Ludovic Galtier & AFP

La Catalogne doublement frappée a basculé dans l'horreur. Jeudi 17 août, à 17 heures, une camionnette blanche a déferlé sur La Rambla, l'avenue la plus touristique de Barcelone, et fauché les vies d'au moins 13 personnes et plus de 100 blessés. Sept heures plus tard, le cauchemar continue.

Une Audi A3, avec cinq personnes à bord, a foncé sur les passants qui circulaient sur le bord de mer de la station balnéaire de Cambrils située à 120 km au sud de Barcelone. Là aussi, le bilan est effroyable. Une personne est décédée des suites de ses blessures et six civils et un policier ont été blessés. Au total, les victimes sont originaires de 34 pays différents, notamment d'Europe mais aussi d'Asie, d'Amérique latine et du nord, précise un communiqué de la protection civile.

Dans le détail, les médias espagnols font état de trois Espagnols tués à Barcelone, lieu de la première attaque revendiquée par le groupe État islamique. Il s'agit de trois personnes de la même famille. 

Des victimes de plusieurs nationalités

Le premier Espagnol à avoir été identifié s'appelle Francisco López Rodríguez. Originaire de Lanteira, dans la province de Grenade, il était âgé de 57 ans. Sa femme se trouve actuellement dans un état grave. Mais une nièce de celle-ci et son fils, mineur, n'ont pas survécu à leurs blessures. 
Très tôt dans la soirée du 17 août, Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères belge, a annoncé la mort de l'une de ses compatriotes. Deux Belges ont été hospitalisés, dont un dans un état grave. Le bourgmestre de Tongres, le député libéral Patrick Dewael, a indiqué sur Twitter que la victime, employée du service postal, était résidente de sa commune, raconte Le Soir.

"Une habitante de Tongres a été victime aujourd’hui de l’attentat lâche à Barcelone", a-t-il informé sur Twitter, faisant part de ses condoléances. Il s'agirait d'Elke Vanbockrijck, 44 ans, écrit franceinfo, se référant à des médias locaux. Ses deux enfants de 11 et 14 ans ainsi que son mari étaient avec elle à Barcelone. Une femme figure également parmi les tués au Portugal, a indiqué une porte-parole du secrétariat d'État portugais. Elle était âgée de 74 ans.

À lire aussi

Une Portugaise âgée de 74 ans originaire de la région de Lisbonne a été tuée dans l'attaque. Elle séjournait à Barcelone avec sa petite-fille âgée de 20 ans,  "Tous les moyens sont mis en oeuvre pour localiser la proche qui l'accompagnait", a indiqué le Premier ministre portugais, Antonio Costa. 

Le secrétaire d'État américain a annoncé vendredi qu'au moins un ressortissant américain a été tué dans l'attentat de Barcelone. Rex Tillerson a également précisé que "les Etats-Unis tentaient toujours de vérifier la présence éventuelle d'autres Américains parmi les morts et les blessés de la double attaque jihadiste de jeudi et vendredi". Plusieurs médias américains dont le New York Times rapportent également qu'un Américain souffre de blessures légères.

Un Italien tué sous les yeux de sa femme et de ses enfants

Deux Italiens ont été tués et trois blessés, selon le ministère italien des Affaires étrangères. Ce dernier n'a pas précisé l'identité des victimes, mais la branche italienne de l'entreprise informatique Tom's Hardware a annoncé sur son site internet la mort d'un de ses employés, Bruno Gulotta, 35 ans, heurté de plein fouet alors qu'il marchait aux côtés de sa compagne et de leurs deux jeunes enfants.

"Notre collègue et ami Bruno Gulotta a été renversé et tué par un terroriste infâme au cœur de Barcelone", rapporte l'entreprise sur son site internet, en évoquant les photos de vacances que le jeune homme, qui habitait à Legnano, près de Milan, avait publiées sur Facebook. Sa compagne Martina a raconté à ses collègues comment Bruno avait été heurté de plein fouet alors qu'il tenait par la main leur fils Alexandre, 5 ans. Elle portait leur fille Aria, 1 an, dans un porte-bébé contre elle mais a réussi à tirer l'aîné pour le sauver, précisent des médias italiens.

Sa sœur Chiara a publié sur Facebook une photo du jeune homme souriant, ainsi que des images tirées d'une vidéo où l'on voit un homme en short, inerte et ensanglanté, le visage masqué par un passant qui tente de lui porter secours. "Aidez-moi à le ramener à la maison, je vous en prie", a-t-elle juste écrit.

Plus d'une centaine de blessés

L'Allemagne compte trois victimes, selon une information de la chaîne publique ZDF. Le porte-parole du ministère allemand des Affaires Étrangères Martin Schäfer a pour sa part confirmé qu'au moins "13 ressortissants allemands ont été blessés" lors de l'attentat de Barcelone, "certains gravement et si gravement qu'ils se battent pour leur vie". 

Il a ajouté : "nous ne pouvons pour le moment ni confirmer, ni exclure que des Allemands se trouvent parmi les morts". De son côté, le consulat honoraire grec à Barcelone a annoncé qu'une mère de famille de nationalité allemande a été hospitalisée dans un état grave. Ses deux enfants de nationalité gréco-allemande ont été blessés plus légèrement, selon la même source.

"Plusieurs Britanniques" ont également été blessés dans les attaques, a indiqué la Première ministre Theresa May. Par ailleurs, elle a évoqué des informations au sujet d'un enfant porté disparu qui aurait la nationalité britannique et celle d'un pays qu'elle n'a pas précisé. Une famille irlandaise de quatre personnes est elle toujours à l'hôpital selon le ministre irlandais des Affaires Étrangères.

Trois Néerlandais, une femme russe, une Autrichienne, une Hongroise, une Roumaine un ressortissant macédonien, un homme d'affaire turc et un ressortissant Hong-Kongais ont aussi été blessés dans l'attentat. Leur vie n'est cependant plus en danger et certains ont déjà quitté l'hôpital.

Deux ressortissants taïwanais sont eux hospitalisés dans un état grave. Trois Marocains dont un enfant de six ans qui se trouve "dans un état critique" selon le ministre marocain des Affaires Étrangères, ont également été blessés dans l'attaque.

28 Français blessés

Dans ces attaques, la France "paie un lourd tribut", a déploré le président Emmanuel Macron. Vingt-huit personnes, soit un quart des blessés de l'attentat de Barcelone, sont Françaises. Parmi eux, 8 Français sont dans un état grave. Une enquête antiterroriste a été ouverte par le parquet de Paris.

Quatre Australiens font également partie des blessés, a annoncé vendredi la ministre des Affaires étrangères australienne, Julie Bishop. Un enfant de 7 ans est porté disparu, selon sa famille. Parmi les autres blessés, on compte trois Italiens, deux Argentins et un Colombien. Les victimes de l'attentat à la voiture bélier perpétré jeudi dans le cœur de Barcelone et revendiqué par le groupe État islamique, qui a fait treize morts et plus de cent blessés, sont d'au moins 24 nationalités différentes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/