3 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentats en Catalogne : les terroristes préparaient une "attaque de plus grande envergure"

Une hypothèse de la police catalane consiste à penser qu'une explosion survenue mercredi 16 août dans la ville d'Alcanar, à 200 kilomètres de Barcelone, a poussé les terroristes à frapper plus rapidement que prévu.

Les forces de l'ordre catalanes à la recherche d'un véhicule loué
Les forces de l'ordre catalanes à la recherche d'un véhicule loué Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Thomas Prouteau et Clémence Bauduin

Ils préparaient une "attaque de plus grande envergure". Lors d'une conférence de presse prononcée ce vendredi 18 août en début d'après midi, le porte-parole de la police catalane a été formel sur le dessein des auteurs des attaques qui ont frappé Barcelone et Cambrils jeudi 17 août. Ces attaques ont fait au moins 14 morts et une centaine de blessés. L'enquête s'intéresse à trois événements qui, selon les autorités, sont liés entre eux. La police catalane estime ainsi qu'"une seule cellule terroriste" est à l'origine de l'attaque. "Nous travaillons sur une hypothèse : l'attentat aurait été préparé longtemps à l'avance, pendant plusieurs semaines, depuis le logement d'Alcanar et par plusieurs individus", a déclaré le porte-parole.

"Ils préparaient un attentat ou plusieurs. L'explosion d'Alcanar a permis d'éviter (...) des attentats de plus grande envergure", a déclaré Josep Lluis Trapero. La police catalane considère avec beaucoup d'attention l'explosion qui a fait un mort à Alcanar dans la soirée du mercredi 16 août. Des habitants de cette ville à 220 kilomètres au sud de Barcelone préparaient, selon la police, un engin explosif. Leur logement a été soufflé lors de la préparation. Bilan : un mort et sept blessés. "L'explosion aurait pu les empêcher d'utiliser tout le matériel dont ils disposaient, a déclaré le porte-parole. Désespérés, ces individus se seraient précipités pour passer à l'action à Barcelone et Cambrils". La suite des événements encourage cette hypothèse.

Les terroristes pris de court ?

Au lendemain de l'explosion à Alcanar, dans l'après-midi, une camionnette a foncé dans la foule à Barcelone, faisant 13 morts. Le conducteur est en fuite. Au cours de la nuit suivante, une Audi a, à son tour, fauché des badauds dans la station balnéaire de Cambrils, faisant un mort et six blessés. Quatre individus de 21, 27, 28 et 34 ans ont été arrêtés. Il s'agit de "trois Marocains et un Espagnol", selon Josep Luis Trapero. Trois d'entre eux ont été arrêtés à Ripoll et le quatrième à Alcanar. Selon les premières identifications, aucun d'entre eux n'est connu de services antiterroristes.

Outre le conducteur du camion-bélier de Barcelone, qui pourrait se trouver parmi les assaillants abattus selon le porte-parole de la police catalane, les autorités catalanes seraient à la recherche de trois autres personnes suspectées d'appartenir à la même cellule et soupçonnées elles aussi de vouloir passer à l'acte. Les policiers catalans veulent comprendre si l'explosion accidentelle du mercredi soir à Alcanar a pris de court la cellule terroriste et si la décision de passer à l'acte, de frapper Barcelone et Cambrils, a été précipitée. 

À lire aussi
Les familles de victimes se recueillent sur la mosaïque de Miro, sur les Ramblas de Barcelone, vendredi 17 août 2018, un an après les attentats en Catalogne Attentats en Catalogne
Attentats en Catalogne : un an après, Barcelone pleure ses victimes

L'identification des assaillants abattus est en cours. Selon le journal El Pais, la cellule comptait douze personnes, donc quatre seraient en fuite, le conducteur du camion-bélier de Barcelone compris, dans l'hypothèse où celui-ci ne ferait pas partie des assaillants abattus. 

Selon nos informations, deux hommes ont loué un autre véhicule, toujours activement recherché. La crainte est que cette dernière branche du groupe ne cherche à son tour à frapper. Les cinq assaillants de la nuit dernière portaient de fausses ceintures d'explosifs. Les fuyards pourraient être dans la même logique. C'est, à ce stade, la priorité de l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne Barcelone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789754980
Attentats en Catalogne : les terroristes préparaient une "attaque de plus grande envergure"
Attentats en Catalogne : les terroristes préparaient une "attaque de plus grande envergure"
Une hypothèse de la police catalane consiste à penser qu'une explosion survenue mercredi 16 août dans la ville d'Alcanar, à 200 kilomètres de Barcelone, a poussé les terroristes à frapper plus rapidement que prévu.
https://www.rtl.fr/actu/international/attentats-en-catalogne-les-terroristes-preparaient-une-attaque-de-plus-grande-envergure-7789754980
2017-08-18 17:29:41
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CXlsvIwFW2lbZDRpliPFQQ/330v220-2/online/image/2017/0818/7789755127_les-forces-de-l-ordre-catalanes-a-la-recherche-d-un-vehicule-loue.jpg