1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentats à Paris : ce que l'on sait des opérations à Bruxelles
3 min de lecture

Attentats à Paris : ce que l'on sait des opérations à Bruxelles

Dimanche soir, plusieurs opérations menées à Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur les attentats à Paris ont mené à l'interpellation de 16 personnes mais le principal recherché, Salah Abdeslam, est toujours en fuite.

Les forces de l'ordre ont mené 22 perquisitions dimanche soir en Belgique
Les forces de l'ordre ont mené 22 perquisitions dimanche soir en Belgique
Crédit : Arnaud Tousch / RTL
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

L'Europe est en tension et sa capitale sous haute surveillance. Une semaine après les attentats à Paris, Bruxelles craint des attaques "similaires" et a été placée en état d'alerte maximum. Dimanche soir, des opérations de police ont été menées dans les rues de la capitale belge. Peu d'information ont filtré pendant les événements. Le point sur les éléments à retenir de ces informations.

Salah Abdeslam court toujours

La première information à retenir, c'est que Salah Abdeslam est toujours en fuite. L'ennemi public numéro un et suspect de complicité, voire plus, dans les attentats de Saint-Denis et Paris vendredi 13 novembre n'a pas été retrouvé dimanche soir. Il est activement recherché, et notamment en Belgique puisqu'il aurait été aperçu dans le nord de la ville le lendemain du drame. Selon le site du quotidien local Le Soir, le terroriste présumé aurait réussi à s'enfuir en empruntant l'E40 en direction de l'Allemagne après avoir été repéré par un des pelotons antibanditismes vers 19h30 à bord d'une BMW alors que son frère lui conseille, depuis les médias belges, de se rendre à la police.

16 personnes interpellées

Si le principal recherché n'a pas été capturé, 16 autres personnes ont elles été interpellées dans différents quartiers de la ville. Ils ont été "privés de liberté", selon le parquet fédéral qui a pris la parole vers minuit trente dans la nuit de dimanche à lundi. "Le juge d'instruction décidera lundi s'il est nécessaire de les garder en détention", a poursuivi le porte-parole Eric Van der Sypt .

22 perquisitions mais pas d'arme ni d'explosif saisi

Pour procéder à ces arrestations, les forces de l'ordre ont mené 22 perquisitions dans les communes bruxelloises de Molenbeek-Saint-Jean, Forest, Anderlecht, Jette, Woluwé-St-Lambert, Schaerbeek mais aussi en dehors de la capitale belge, comme à Charleroi. En revanche, aucune arme, ni explosif, n'a été trouvé par les autorités selon le parquet. 

Des coups de feu et un blessé

À lire aussi

Alors que l'un des quartiers étaient bouclé, un véhicule est entré en collision avec les forces de l'ordre en se lançant sur une voiture de police a expliqué le parquet. Des coups de feu ont retenti selon la presse locale et plusieurs journalistes sur place. Le chauffeur du véhicule a été blessé. Le parquet reste pour le moment prudent quant aux liens entre le chauffeur et l'opération qui était en cours.

Bruxelles reste en état d'alerte maximum

Malgré ce déploiement policier très important en Belgique, la capitale reste, lundi, en état d'alerte maximum. Écoles, métro, crèches et centres commerciaux resteront fermés toute la journée, au moins jusqu'à une nouvelle évaluation du danger considéré pour le moment comme une "menace imminente" d'un "risque d'attentats similaires à ceux" de Paris.

Les médias et internautes remerciés par le parquet

Pendant les opérations, les autorités ont prié les médias et les internautes d'être le plus discrets possible concernant les actions en cours. Une demande qui a été respectée sur le web comme dans les médias audiovisuels.  Eric Van der Sypt a d'ailleurs tenu à remercier ces derniers pour leur discrétion. Sur Twitter, pour brouiller les pistes et en servant de l'humour comme arme contre le terrorisme et rempart à la terreur, des photos de chats ont envahi les fils d'actualité

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/