1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentats à Bruxelles : les centrales nucléaires belges sont-elles dans le viseur des terroristes ?
2 min de lecture

Attentats à Bruxelles : les centrales nucléaires belges sont-elles dans le viseur des terroristes ?

REPLAY - Un agent de sécurité a été assassiné jeudi 24 mars. Son badge a été volé.

La centrale nucléaire belge de Tihange, en Belgique.
La centrale nucléaire belge de Tihange, en Belgique.
Crédit : ERIC LALMAND / BELGA / AFP
Attentats à Bruxelles les centrales nucléaires, cibles des terroristes
00:01:05
Guillaume Chieze & Ludovic Galtier

Jeudi 24 mars, un agent de sécurité qui travaillait dans le nucléaire a été assassiné près de Charleroi en Belgique. Son badge lui a été volé, selon La Dernière Heure. Les sites nucléaires deviendraient donc une cible très concrète. Le badge de la victime a été immédiatement désactivé et il ne s'est donc rien passé. Le parquet de Charleroi ne fait pas de lien avec le terrorisme. "Les enquêteurs planchent sur deux pistes : celle d'un cambriolage qui aurait mal tourné et celle d'un crime lié à la sphère privée", explique La Dernière Heure

Cette affaire pose toutefois question car cela fait écho à une autre information qui avait fait grand bruit le mois dernier en Belgique. Le 30 novembre, lors d'une perquisition liée aux attentats de Paris, les enquêteurs ont trouvé un document très troublant : une vidéo d'une dizaine d'heures qui filment les allées et venues du directeur du programme de recherche et de développement du nucléaire belge. Selon La Dernière Heure, "la caméra cachée avait été récupérée au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 par deux hommes qui n’étaient autres que les frères El Bakraoui". La Libre Belgique complète : "La vidéo avait été récupérée par les deux hommes très peu de temps après les attentats de Paris, montrant ainsi toute l’étendue des connexions entre France, Belgique et Syrie."

Depuis, la sécurité autour des centrales avait été renforcée. 140 militaires ont été déployés. Le 22 mars, juste après le double attentat de Bruxelles qui a coûté la vie à 31 personnes dont un Français, deux centrales ont été évacuées, fermées et de nouveaux renforts militaires ont été envoyés sur place.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.