1 min de lecture Mali

Attentat de Bamako : "Les gens ont paniqué, sauté, couru pour sortir", explique le gérant du restaurant

Cinq personnes ont trouvé la mort dans l'attentat de Bamako où l'assaillant visait "particulièrement les blancs", selon un témoin.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
beec45f0-45e5-4e56-ada0-10ec855faf84 Crédit Image : Sebastien RIEUSSEC / AFP | Crédit Média : Brice Dugénie | Durée : | Date : La page de l'émission
Brice Dugénie et Claire Gaveau

Cinq morts. C'est le bilan de l'attentat commis dans la nuit du 6 au 7 mars dans un restaurant de Bamako au Mali. Les victimes ? Trois Maliens, un Belge qui travaillait pour l'Union européenne et un Français de 30 ans, Fabien Guyomard. Il était présent depuis cinq ans dans la capitale malienne où il travaillait pour une entreprise américaine.

Le gérant de l'établissement s'est livré au micro de RTL. "J'étais à la caisse, je n'ai pas vu sa tête mais j'ai entendu les coups de feu, moi et mes employés on s'est mis par terre comme tout le monde. Les gens ont paniqué, sauté, couru pour trouver un moyen de sortir", a-t-il raconté.

Un second témoin a lui évoqué l'attaque d'un homme cagoulé et des tirs ciblés. "Il a d'abord lancé des grenades dans le devanture mais ça n'a pas marché. Il est alors entré et monté à l'étage (...) Il a commencé à tirer, en visant particulièrement les blancs. C'étaient des tirs ciblés", selon un reportage publié par Le Figaro

À l'heure actuelle, le flou persiste sur cet attentat alors qu'aucune revendication n'a eu lieu même si les regards se tournent vers le nord du Mali. les tensions sont très fortes entre groupes armés, touaregs, groupes terroristes et pouvoir central de Bamako. Dimanche dernier, un début d'accord a été signé pour trouver une solution pacifique. Un accord qui ne satisfait pourtant pas les groupes terroristes de cette région. Cet attentat pourrait alors s'apparenter à une remise en question de ce texte mais aussi à une tentative de destabilisation du président malien, Ibrahim Boubacar Keita.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mali Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants