2 min de lecture États-Unis

Attentat à New York : où en est l'enquête sur l'auteur de l'attaque ?

ÉCLAIRAGE - Les enquêteurs se penchent actuellement sur la personnalité de l'Ouzbek de 29 ans qui a fait huit morts et onze blessés au volant de sa camionnette.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
La personnalité du suspect de l'attaque de New York Crédit Image : St. Charles County Dept. of Corrections / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et La rédaction numérique de RTL

Huit morts et onze blessés. C'est le bilan de l'attentat du quartier de TriBeca, à New York. Mardi 31 octobre, le chauffeur d'une camionnette a fauché une vingtaine de personnes. Parmi les huit victimes, on compte au moins six étrangers : cinq amis argentins et une Belge. De son côté, l'agresseur, blessé par un tir de policier, a été interpellé. Il s'agit d'un Ouzbek de 29 ans, dont les enquêteurs tentent maintenant de cerner la personnalité. Il a été inculpé pour terrorisme par le parquet fédéral de New York.

L'homme, qui est pour l'instant gardé à l'hôpital, se serait vanté de son attentat auprès des officiers, alors que les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Ils ont notamment collecté des appareils électroniques dans le logement du terroriste présumé, dans le New Jersey. Cet Ouzbek, arrivé aux États-Unis en 2010, y résidait avec son épouse. En consultant son historique, les enquêteurs ont constaté qu'il avait consulté des sites jihadistes. Les autorités se penchent également sur ses relevés bancaires.

Un acte isolé selon les enquêteurs

Selon les enquêteurs, il s'agirait d'un acte isolé. L'homme n'appartiendrait pas à une cellule jihadiste. Le FBI interroge également sa femme, pour déterminer si elle était informée de ce projet d'attentat et si, le cas échéant, elle en était complice.

Le suspect de l'attaque était un chauffeur Uber. Aussi, les enquêteurs sont en train de consulter ses différentes courses, ces derniers mois, afin de vérifier s'il avait repéré les lieux de l'attaque. Ils pensent par ailleurs que l'homme cherchait à mourir, ses deux armes étant factices. Il détenait cependant dans sa voiture un couteau qu'il n'a pas utilisé. Le contenu de la note qu'il avait laissée dans sa camionnette a également été dévoilé : "Daesh vit pour toujours", avait-il indiqué, en référence à la prise récente de Raqqa (Syrie).

Un "animal" selon Donald Trump

À lire aussi
La vidéo tournée par un journaliste de la radio publique américaine montre un homme poussé violemment au sol par deux policiers. agression
États-Unis : deux policiers suspendus après avoir gravement blessé un manifestant à Buffalo

Lors d'une allocution à la Maison-Blanche ce mercredi 1er novembre, Donald Trump a qualifié d'"animal", l'auteur présumé de l'attentat meurtrier à New York. "Nous devons être plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects", a-t-il martelé.

Le président américain a par ailleurs évoqué la possibilité d'envoyer le suspect de l'attaque de Manhattan dans la prison de Guantanamo. Celle-ci avait été créée par les États-Unis après les attentats du 11-Septembre. "Absolument, c'est quelque chose que j'examinerais", a affirmé Donald Trump, interrogé sur cette éventualité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis New York Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants