1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à New York : l'assaillant préparait son attaque depuis au moins un an
2 min de lecture

Attentat à New York : l'assaillant préparait son attaque depuis au moins un an

L'homme qui a tué 8 personnes mardi 31 octobre à Manhattan a été présenté à une cour moins de 24 heures plus tard. Il se dit "satisfait" de son geste.

Des ambulances arrivent sur le lieu de l'attaque à New York.
Des ambulances arrivent sur le lieu de l'attaque à New York.
Crédit : Don EMMERT / AFP
Attentat à New York : le terroriste préparait son attaque depuis au moins un an
00:03:21
Philippe Corbé

Du nouveau sur l’attentat de Manhattan qui a fait 8 morts, et en particulier sur l'auteur de l'attaque, un Ouzbek de 29 ans qui a abattu cinq Argentins, une Belge et deux Américains. Officiellement inculpé dans l'après-midi du 1er novembre, le terroriste a été présenté menotté à une cour, en fauteuil roulant.

Les enquêteurs ont trouvé des éléments qui prouvent qu’il préparait son attentat depuis au moins un an. Et il y a environ deux mois, inspiré par des attaques précédentes en Europe, l'homme a décidé de mener une attaque au camion. Il a été chauffeur routier, donc il savait comment conduire. Il a loué une camionnette similaire récemment pour s’entraîner à tourner, est venu repérer les lieux, à plusieurs reprises ces derniers jours.

Il avait choisi le 31 octobre, jour d’Halloween, parce qu’il pensait qu’il y aurait plus de monde dans les rues. Il avait fait des recherches sur les festivités, et la parade allait avoir lieu à quelques centaines de mètres de là. Apres avoir dévalé le long de cette piste cyclable jusqu’au World Trade Center, il pensait aller jusqu’au pont de Brooklyn, situé au sud de l’île de Manhattan, mais sur l’autre rivière.

La recherche difficile d'éventuels complices

D'autre part, son allégeance à Daesh ne fait aucun doute, l'organisation ayant revendiqué l'attaque. Le chef de la police de New York dit qu’il a appliqué à la lettre les recommandations de Daesh pour le passage à l’acte. Et pour que son intention jihadiste soit claire, même s’il devait mourir, il a crié à plusieurs reprises "Allahou Akbar", laissé un message en arabe ou était écrit "Daesh vivra toujours", peut-être une référence à la chute récente de Raqqa, la capitale du soi-disant califat. L'auteur de l'attaque avait même pensé mettre un drapeau de Daesh à l’avant et à l’arrière de sa camionnette mais s’est dit qu’il risquait de se faire repérer et donc ne pas pouvoir commettre ses crimes. 

À écouter aussi

Sur son téléphone ont été retrouvées près d’une centaine de vidéo de Daesh et près de 4 000 images. Il a passé visiblement beaucoup de temps à regarder ces images de propagande, de décapitation, de prêches. Des indications aussi sur la fabrication de bombes. 

Des signes de radicalisation pas pris au sérieux

Un autre Ouzbek a été recherché brièvement il y a quelques heures, le FBI pensait qu’il pouvait avoir des infirmations mais visiblement c’était une fausse piste puisqu'il est dit qu'il n'est plus recherché. Son épouse assure qu’elle ne savait rien de ses plans. Après 24 heures d’enquête, rien n’indique qu’il appartenait à une cellule. Pas de trace de contacts avec des djihadistes à l’étranger. Mais il a avait été interrogé par le FBI il y a deux ans, il ne faisait pas l’objet d’une enquête lui même mais c’était le cas d’un ouzbeks qu’il connaissait, avec lequel il était entré en contact. En tout cas il n’était pas considéré comme radicalisé, ou dangereux.

Toutefois, l’imam d'une mosquée qu'il a fréquentée en Floride disait avoir repéré des signes de radicalisation - on lui avait dit qu’il faisait fausse route. Avant la Floride, il a vécu dans l’Ohio en arrivant en 2010, et la au fil du temps les gens qui le croissaient l’ont vu laisser pousser sa barbe, et devenir parfois plus agressif. Mais la non plus personne n’imaginait qu’il puisse commettre de tels actes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/