1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à Londres : un jeune homme arrêté, une perquisition menée
1 min de lecture

Attentat à Londres : un jeune homme arrêté, une perquisition menée

La police britannique a annoncé l'interpellation d'un suspect lié à l'attentat à la bombe survenu vendredi 15 septembre. Une perquisition a été menée samedi 16 septembre dans l'après-midi à Sunbury, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Londres.

Le métro de Londres frappé par un attentat, le 15 septembre 2017
Le métro de Londres frappé par un attentat, le 15 septembre 2017
Crédit : Adrian DENNIS / AFP
Julien Absalon & AFP

Une "chasse à l'homme", une perquisition, un large dispositif est déployé à Londres pour trouver les auteurs de l'attaque survenue dans le métro de la capitale britannique vendredi 15 septembre. Un homme de 18 ans a été interpellé ce samedi 16 septembre à Douvres (sud-est), au lendemain de l'attentat qui a fait une trentaine de blessés. Les autorités ont indiqué qu'il s'agissait d'une arrestation "importante" pour le déroulement de l'enquête sur cette attaque revendiquée par Daesh. Quelques heures plus tard, une perquisition était lancée dans un logement de Sunbury-on-Thames, au sud-ouest de Londres.

Selon la BBC, le jeune suspect a été arrêté dans la zone portuaire de Douvres, la ville britannique la plus proche des côtes françaises. Il doit être transféré sous peu vers un poste de police du sud de Londres.

"Bien que nous soyons satisfaits des progrès réalisés, l'enquête se poursuit et le niveau de la menace demeure critique", a déclaré le vice-commissaire adjoint Neil Basu, cité par The Guardian. "La population doit rester vigilante et nos équipes continuent de travailler sur cette enquête complexe. À ce stade, nous ne changeons pas nos mesures de sécurité", a-t-il été précisé, alors que le niveau d'alerte a été relevé du niveau "grave" à celui de "critique".

Quelques heures après l'attaque, la police britannique faisait savoir qu'elle recherchait "des suspects". Le maire de Londres, Sadiq Khan, affirmait de son côté qu'une "chasse à l'homme" était en cours pour retrouver les personnes liées à la pose de l'engin explosif artisanal qui a explosé dans la station de Parsons Green, située dans un quartier aisé du sud-ouest de Londres.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/