1 min de lecture Turquie

Attentat à Istanbul : trois Français blessés dans l'attaque de la discothèque

Dans la nuit de la Saint-Sylvestre, une discothèque huppée d'Istanbul a été le lieu d'un carnage faisant 39 morts et 65 blessés.

Trois Français ont été blessés dans l'attaque d'une discothèque d'Istanbul dans la nuit du 31 décembre 2016.
Trois Français ont été blessés dans l'attaque d'une discothèque d'Istanbul dans la nuit du 31 décembre 2016. Crédit : YASIN AKGUL / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et AFP

Istanbul est sous le choc. La fête qui battait son plein dans une discothèque de la ville turque a perdu de sa légèreté quand au moins un homme déguisé en père Noël a tiré sur la foule fusil d'assaut dans les mains. Le bilan de cet attentat, qui n'a, pour l'heure, pas été revendiqué, est lourd : 39 personnes ont été tuées, dont 15 étrangers, et 65 autres ont été blessées.

Parmi eux, on compte au moins trois Français, a annoncé dimanche le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault dans un communiqué. "Nous sommes en contact avec les autorités turques qui sont en train de procéder à l'identification des corps. À ce stade, nous déplorons trois blessés de nationalité française", souligne le ministre, qui "condamne la lâche et odieuse attaque". Aucun détail supplémentaire n'a été donné sur leur état de santé actuel.

"La France réaffirme son engagement, aux côtés de la Turquie et de l'ensemble des membres de la coalition internationale, dans la lutte contre le terrorisme", ajoute le locataire du quai d'Orsay. François Hollande a, lui aussi, condamné "avec force et indignation" cette attaque et exprimé sa "solidarité avec la Turquie dans cette épreuve".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Istanbul Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants