2 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentat à Cambrils : ce que l'on sait de la seconde attaque en Catalogne

ÉCLAIRAGE - Cinq terroristes présumés ont été abattus dans cette station balnéaire située au sud-ouest de Barcelone après avoir foncé sur la foule, faisant 7 blessés. Elle serait en lien avec l'attentat qui a fait au moins 13 morts quelques heures plus tôt dans la capitale catalane.

Des policiers sécurisant les lieux de l'attentat de Barcelone, le 17 août 2017
Des policiers sécurisant les lieux de l'attentat de Barcelone, le 17 août 2017 Crédit : LLUIS GENE / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Six civils et un policier ont été blessés dans la nuit de jeudi 17 à vendredi 18 août en Espagne, dans le sud de Barcelone. Cinq "terroristes présumés" ont foncé dans la foule dans la station balnéaire, quelques heures après l'attentat terroriste qui a fait au moins 13 morts dans la capitale catalane et 17 Français gravement blessés. Les assaillants ont été abattus par la police. 

Alors que le pays est en alerte pour retrouver le conducteur fou de La Rambla à Barcelone, vers minuit, le terrorisme frappe à nouveau. La voiture a fauché des piétons sur la promenade de bord de mer à Cambrils, une ville touristique. Un des civils blessés est dans un état critique, ont annoncé les services d'urgence de Catalogne sur leur compte Twitter. 

Les assaillants abattus

Les Mossos (autorités catalanes) avaient auparavant annoncé avoir abattu "quatre terroristes présumés" mais le cinquième est mort de ses blessures. Certains d'entre eux portaient des ceintures d'explosifs, a ajouté un porte-parole des Mossos. 

"Les terroristes présumés circulaient dans une Audi A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des Mossos d'Esquadra et la fusillade a commencé", a annoncé un porte-parole du gouvernement régional.

Une attaque possiblement liée à celle de Barcelone

À lire aussi
Les familles de victimes se recueillent sur la mosaïque de Miro, sur les Ramblas de Barcelone, vendredi 17 août 2018, un an après les attentats en Catalogne Attentats en Catalogne
Attentats en Catalogne : un an après, Barcelone pleure ses victimes

La police a fait savoir sur son compte Twitter qu'elle considérait cette attaque comme liée à l'attentat qui a fait 13 morts et une centaine de blessés d'au moins 18 nationalités différentes jeudi à Barcelone.

Le conducteur de la camionnette meurtrière a réussi à s'enfuir et est toujours recherché. Mais deux suspects ont été arrêtés dans deux autres localités de Catalogne. Il s'agit d'un Marocain et d'un Espagnol, arrêtés après l'explosion d'une maison dont les occupants préparaient apparemment un engin explosif selon la police. 

Un attentat toujours pas revendiqué

Contrairement à l'attaque au camion bélier de La Rambla, celui de la station balnéaire de Cambrils n'a pas encore été revendiqué. En ce qui concerne l'attentat à Barcelone, l'organisation État islamique a revendiqué via son agence de propagande Amaq.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants