2 min de lecture Japon

VIDÉO - Attaque terroriste à Tunis : trois Japonais parmi les victimes

Au moins trois touristes japonais ont été tués lors de l'attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis mercredi.

Les forces de sécurités tunisiennes devant le musée du Bardo à Tunis, le 18 mars 2015.
Les forces de sécurités tunisiennes devant le musée du Bardo à Tunis, le 18 mars 2015. Crédit : FETHI BELAID / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au moins trois ressortissants japonais ont été tués lors de l'attaque en Tunisie et trois ont été blessés, contredisant ainsi le bilan du gouvernement tunisien qui a fait état de 17 touristes tués dont 5 Japonais. "Pour le moment, nous avons confirmé le décès de trois Japonais ainsi que trois blessés", a déclaré à la presse le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, en présentant ses condoléances aux familles des victimes.

>
Les touristes sont évacués par les forces du sécurité à Tunis Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : AFP | Date :

Le Premier ministre tunisien, Habib Essid, avait fait état pour sa part de la mort de cinq Japonais."Nous avons aussi entendu dire que le bilan était plus lourd, nous continuons donc les vérifications", avait précisé dans la foulée le ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida.

Toutefois, le porte-parole du gouvernement a déclaré ensuite que l'information selon laquelle 5 ressortissants japonais étaient décédés "était une erreur".

A la mi-journée jeudi à Tokyo, l'identité des victimes nippones n'avait pas encore été divulguée. Parmi les blessés japonais figure Noriko Yuki, 35 ans, qui visitait le musée avec sa mère.

J'étais accroupie les bras sur la tête, mais j'ai quand même été touchée à l'oreille, à la main et au cou

Noriko Yuki
Partager la citation
À lire aussi
tunisie
Les infos de 12h30 - Attentats en Tunisie : le musée du Bardo sous haute protection

"J'étais accroupie les bras sur la tête, mais j'ai quand même été touchée à l'oreille, à la main et au cou", a-t-elle témoigné, visiblement choquée sur des images diffusées par la chaîne publique NHK. "Ma mère, transportée dans un autre hôpital, a été blessée au cou, elle ne pouvait pas bouger seule lorsque la police est arrivée", a-t-elle aussi expliqué.

"Nous ne pouvons admettre un tel acte ignoble et continuerons de combattre le terrorisme en coopération avec la communauté internationale", a encore dit M. Abe en appuyant ses propos d'une "condamnation ferme".

Dix-sept touristes étrangers et deux Tunisiens ont été tués mercredi en plein Tunis dans une attaque menée par des hommes armés au musée du Bardo, la première dont des étrangers sont victimes depuis la révolution tunisienne de 2011. Deux assaillants ont été abattus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon Attentats en Tunisie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants