2 min de lecture Allemagne

Attaque à Münster : qui est le suspect qui a fait deux victimes avant de se suicider ?

L'homme âgé de 48 ans souffrait de problèmes psychologiques depuis plusieurs années. Il avait tenté de se suicider "il y a peu de temps", selon les médias allemands.

Le quartier historique de Münster en Allemagne, après qu'un homme a foncé dans la foule
Le quartier historique de Münster en Allemagne, après qu'un homme a foncé dans la foule Crédit : dpa / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Deux personnes ont été tuées, percutées par une camionnette lancée sur la terrasse d'un café de Münster en Allemagne, ce samedi 7 avril. Envisagée dans un premier temps, la piste d'un attentat islamiste a finalement été écartée par les autorités après que le profil de l'auteur de cette attaque perpétrée vers 15h30, qui s'est suicidé peu de temps après, a été précisé.


"Rien n'indique pour le moment qu'on ait affaire à des motivations islamistes", a déclaré Herbert Reul, le ministre de l'Intérieur de la région où le drame s'est produit, la Rhénanie du Nord-Westphalie. Il a ajouté que le conducteur du véhicule-bélier était "un Allemand et non un réfugié comme on le colporte partout".

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, la chaîne de télévision publique ZDF et l'agence de presse allemande dpa, cet homme présenté comme étant Jens R., né en 1969, souffrait de troubles psychologiques. ZDF assure qu'il avait tenté "il y a peu" de se suicider et que le véhicule, une camionnette grise foncée, selon des photographies prises sur place, était immatriculé à son nom.

Armes et extrême droite

La chaîne n-tv assure que le suspect, âgé de 48 ans, avait aussi tout récemment clamé son intention de se suicider et de le faire savoir au plus grand nombre de personnes possible. La police n'a pas voulu confirmer ces informations dans l'immédiat.
Selon divers médias, l'homme avait eu un passé de petit délinquant et de trafiquant de drogue. Il était aujourd'hui designer en produits industriels et connaissait des difficultés professionnelles. La chaîne ZDF affirme aussi qu'il avait des liens avec les milieux d'extrême droite et le Spiegel qu'un fusil d'assaut a été découvert dans son appartement de Münster, non loin du lieu du drame.

À lire aussi
Le cimetière du Père Lachaise à Paris (illustration) justice française
Chaque année plus de 1000 personnes sont enterrées sous X

Les enquêteurs ont aussi trouvé un "objet suspect" dans sa camionnette. Selon le quotidien Die Welt, il s'agit d'un pistolet relié à un fil conduisant sous le tapis de sol. La police redoute un piège à l'explosif et a dépêché des experts en déminage sur place.

Un suicide quelques minutes plus tard

L'homme a foncé avec sa camionnette sur les clients installés à la terrasse d'un restaurant-café très couru notamment des touristes, dans le centre de Münster, ville de 300.000 habitants, située non loin des Pays-Bas.

Après avoir évoqué un bilan d'au moins trois personnes tuées par le véhicule, les autorités ont revu le bilan à deux morts et 20 blessés dont "une dizaine" grièvement. Selon le ministre régional de l'Intérieur, cité par le quotidien régional Westfälische Zeitung, les deux morts sont deux employés du restaurant-café visé.

L'assaillant s'est suicidé avec une arme à feu peu de temps après les faits "dans son véhicule", tout près du café-restaurant, selon les autorités. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Faits divers Éclairage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants