1 min de lecture Argentine

Argentine : des touristes prennent des selfies avec un bébé dauphin et le tuent

À Buenos Aires, un bébé dauphin appartenant à une espèce menacée est mort à cause du comportement de nombreux touristes qui l'ont pris en photo hors de l'eau.

Un dauphin (image d'illustration)
Un dauphin (image d'illustration) Crédit : TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
Marie de Fournas

Tout ça pour un selfie… En Argentine, une foule de touristes a voulu prendre des photos avec un jeune dauphin échoué sur la plage. Maintenu trop longtemps hors de l'eau, l'animal a fini par mourir, déshydraté. Les vacanciers ont abandonné l'animal sur la plage.

La semaine dernière, un jeune dauphin franciscain a eu le malheur de s'échouer sur la plage de Santa Teresita à Buenos Aires. Les nombreux touristes qui s'y trouvaient ont immédiatement souhaité prendre des photos avec l'animal. Le dauphin est passé de mains en mains durant de longues minutes. La manipulation hors de l'eau a duré trop longtemps. Le dauphin, dont l'espèce est menacée, a suffoqué et est décédé. Les vacanciers ont alors abandonné son corps tout sec et sans vie sur le sable. Une situation qui n'a pas empêchée d'autres curieux de continuer à le prendre en photo.

Il ne reste que 30.000 dauphins franciscains sur terre

Comme d'autres espèces maritimes, le dauphin franciscain ne peut pas rester longtemps hors de l'eau. Selon la fondation Vida Sylvestre, ces dauphins ont "une peau très épaisse et grasse qui le chauffe. Il se déshydrate donc très vite à l'air libre", rapporte le quotidien britannique Metro. Le temps passé entre les mains des nombreux touristes a donc été fatal au bébé dauphin. Cette espèce, qui ne vit que dans les eaux d'Amérique du sud où elle a tendance à nager très près des côtes et à se prendre dans les filets de pêche, ne compte plus que 30.000 individus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Argentine Amérique latine Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants