1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Antisémitisme : "La mauvaise réputation de la France est injuste", dit Alexandra Szacka
1 min de lecture

Antisémitisme : "La mauvaise réputation de la France est injuste", dit Alexandra Szacka

REPLAY / ÉDITO - La journaliste revient sur l'attaque antisémite contre un couple de confession juive à Créteil. Elle est préoccupée par l'image qu'on a de plus en plus de la France dans le monde.

Alexandra Szacka
Alexandra Szacka
Antisémitisme : "La mauvaise réputation de la France est injuste", dit Alexandra Szacka
00:03:56
Antisémitisme : "La mauvaise réputation de la France est injuste", dit Alexandra Szacka
00:03:56
Alexandra Szacka

Un couple a été séquestré lundi 1er décembre dans son logement du quartier du Port à Créteil, la jeune femme violée, l'appartement cambriolé. Les trois agresseurs, selon des enquêteurs, "partaient de l'idée qu'être juif signifiait que l'on avait de l'argent".

L'agression, qualifiée de "sauvage" par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), a suscité une grande émotion.

"Ces dernières années, plusieurs événements ont donné au monde l'image d'une France où l'antisémitisme se répand à une vitesse vertigineuse", note Alexandra Szacka. Aujourd'hui, 75% des juifs français songeraient à émigrer. Le phénomène n'est pas propre à la France : les manifestations de haine anti-juive sont de plus en plus nombreuses en Europe.

C'est au nom de sa tradition de fraternité que la France doit dire stop à l'antisémitisme

Alexandra Szacka

Pour la journaliste, cette réputation d'une France en proie à un antisémitisme est "injuste". Elle rappelle que notre pays abrite la troisième communauté juive en importance au monde (600.000 personnes), mais aussi la plus importante communauté musulmane d'Europe (6 millions). "Cela multiplie les possibilités de dérapage" , admet Alexandra Szacka, qui précise que l'antisémitisme aujourd'hui est lié en grande partie au conflit israélo-palestinien.

À lire aussi

Elle remet en lumière le fait que la France a "une tradition de fraternité" à l'égard de sa minorité juive. "Contrairement à ce qu'on pense trop souvent à l'extérieur, la proportion de juifs français qui ont survécu à la Deuxième Guerre mondiale est une des plus importantes d'Europe", insiste-t-elle.

"C'est au nom de cette tradition que la France doit dire stop à l'antisémitisme", selon la journaliste.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.