2 min de lecture Daesh

Sur Twitter, Anonymous combat l'État Islamique grâce à des mangas

Les "hacktivistes" tentent de noyer le message des combattants jihadistes sur les réseaux sociaux en les submergeant notamment d'un flot de dessins animés et bandes-dessinées japonaises.

Le personnage Isischan est devenu le symbole de la lutte par le manga contre l'État islamique
Le personnage Isischan est devenu le symbole de la lutte par le manga contre l'État islamique Crédit : Capture d'écran / Twitter
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Elle a de grands yeux verts, des cheveux de la même couleur, elle ne quitte jamais son grand poignard et dissimule son visage d'adolescente sous un foulard noir. Elle, c'est ISIS-chan, la nouvelle figure du combat virtuel contre les jihadistes de l'État islamique. Depuis plusieurs jours, ce personnage à l'esthétique typiquement japonaise et qui semble sorti tout droit d'un manga est effectivement relayé massivement sur les réseaux sociaux pour tourner en ridicule la propagande d'ISIS, le nom anglais de Daesh.

De nombreuses photos montrant des combattants férocement armés sont par exemple détournées de manière à transformer les drapeaux en portraits de la jeune fille, d'autre parodient les scènes d'exécution en présentant ISIS-chan se servant de son long couteau pour couper une tranche de melon dont elle raffole. Un détournement des codes employés par les terroristes sur internet, de leur tenue et de leur mise en scène destiné à les empêcher de répandre la peur. 

Derrière cette initiative qui a déjà produit plusieurs milliers de tweets en moins d'un mois se trouveraient le fameux groupe Anonymous, des "hacktivistes" - contraction de hackers et d'activistes -, qui luttent férocement contre l'organisation terroriste et en particulier sa communication sur internet depuis des mois. Sur les mots clés utilisés par les jihadistes pour diffuser leurs messages, les Anonymous multiplient ainsi les publications montrant ISIS-Chan.

À lire aussi
Marine Le Pen, le 26 mai 2019 justice
Photos de Daesh sur Twitter : Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle

Surtout, ils traquent avec efficacité les comptes les plus actifs et ceux qui voient le jour pour les dénoncer et les faire fermer. Sur le site Pastebin, qui permet de poster des articles tout en restant totalement anonyme, certains hackers ont par exemple publié une longue liste de comptes Twitter, mais aussi de sites internet, de blogs, de pages Facebook appartenant à des membres ou des proches de l'organisation. 

Mais les Anonymous ne seraient pas les seuls à diffuser les images d'ISIS-chan, ni même les créateurs du personnage. Comme l'explique le site japanophile Kotaku, plusieurs internautes japonais tout à fait détachés du groupe de hackers revendiquent l'invention de la jeune fille et affirment lutter à leur manière contre l'EI. 

Le compte Twitter "IsisViper" liste même une suite de consignes à respecter pour lutter avec ISIS-chan contre les terroristes. Il faut notamment "ne pas insulter l’islam, ne pas poster d’images gore ou pornographiques et être respectueux des croyances musulmanes, tout comme des victimes et des otages." 

Pour autant, si l'origine du mouvement demeure obscure, toujours est-il que l'action conjuguée des hackers et des internautes gagne en influence et se montre efficace puisque des centaines de comptes ont pu être fermés et que de nombreuses pages auparavant occupées par les jihadistes sont désormais submergées d'images du personnage de manga.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Réseaux sociaux Hackers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779189172
Sur Twitter, Anonymous combat l'État Islamique grâce à des mangas
Sur Twitter, Anonymous combat l'État Islamique grâce à des mangas
Les "hacktivistes" tentent de noyer le message des combattants jihadistes sur les réseaux sociaux en les submergeant notamment d'un flot de dessins animés et bandes-dessinées japonaises.
https://www.rtl.fr/actu/international/anonymous-combat-l-etat-islamique-grace-a-des-mangas-7779189172
2015-07-23 12:41:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NqoseaJnvn2D6EKh-ebxtQ/330v220-2/online/image/2015/0723/7779189254_le-personnage-isischan-est-devenu-le-symbole-de-la-lutte-par-le-manga-contre-l-etat-islamique.jpg