1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Angelina Jolie et le pape se mobilisent contre le viol en temps de guerre
2 min de lecture

Angelina Jolie et le pape se mobilisent contre le viol en temps de guerre

Angelina Jolie a ouvert ce mardi à Londres un sommet "sans précédent" sur les violences sexuelles pendant les conflits.

L'actrice Angelina Jolie à Londres ce mardi 10juin lors du sommet sur le viol en temps de guerre.
L'actrice Angelina Jolie à Londres ce mardi 10juin lors du sommet sur le viol en temps de guerre.
Crédit : AFP / Carl Court
La rédaction numérique de RTL & AFP

La star d'Hollywood, ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, et William Hague vont présider jusqu'à vendredi le plus grand événement jamais consacré au sujet. Il réunit des délégations de plus de cent pays, représentants gouvernementaux, ONG, religieux, experts militaires et juridiques, associations humanitaires et membres de la société civile.

"Ce sera la plus importante concentration d'efforts, de discussions et de décisions de l'histoire du combat contre les violences sexuelles pendant les conflits", a souligné William Hague à son arrivée en compagnie d'Angelina Jolie, tout de blanc vêtue.

Un mal souvent dissimulé

Le pape François a écrit sur son compte Twitter, suivi par plus de 12 millions de personnes : "Prions pour toutes les victimes de violence sexuelle dans les situations de conflit et pour ceux qui combattent ce crime".

Seront présents à Londres 48 ministres des Affaires étrangères, mais aussi ceux qui étaient et continuent à être en première ligne: des victimes, des témoins et des acteurs sur le terrain. Outre les échanges officiels, le sommet propose tout un programme ouvert au public avec des ateliers, des conférences, des expositions et du cinéma muet pour sensibiliser à un mal souvent dissimulé sous l'horreur de la guerre.

L'objectif est d'"éveiller les consciences", de "combattre l'impunité" et de "créer un élan irréversible" qui puisse déboucher sur "des actions concrètes sur le terrain".

36 femmes violées chaque jour en RDC

Les chiffres sont accablants. Selon les Nations Unies, 36 femmes et filles sont violées chaque jour en RDC où on estime à plus de 200.000 le nombre de femmes ayant souffert de violences sexuelles depuis 1998. Entre 250.000 et 500.000 femmes ont été violées au cours du génocide du Rwanda de 1994. Plus de 60.000 lors du conflit en Sierra Leone. Et au moins 20.000 pendant le conflit en Bosnie au début des années 1990.

Angelina Jolie et William Hague recevront vendredi le renfort du secrétaire d'Etat américain John Kerry qui en a fait un "combat personnel". Les deux ministres avaient écrit ensemble en février une tribune dans laquelle ils affirmaient: "Nous avons vu l'horreur. La question maintenant est de savoir si on peut fédérer les actions et les énergies pour l'empêcher."

La rédaction vous recommande
À lire aussi



"Sur le chemin pour venir ici, nous avons parlé des femmes que nous avons rencontré lors de notre dernier voyage, a raconté l'actrice mardi. En particulier de cette femme qui n'a pas encore réussi à dire à son enfant qu'elle avait été violée, tellement elle se sent humiliée. On s'est demandé ce qu'elle pouvait penser d'une journée comme celle-ci. Cette journée, elle est pour elle."

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/