1 min de lecture Norvège

VIDEO - Anders Behring Breivik condamné à 21 ans de prison pour "actes terroristes"

"Sain d'esprit" : l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, jugé pour le massacre de 77 personnes l'an dernier en Norvège, a été reconnu coupable d'"actes terroristes". Il a été condamné à 21 ans de prison, peine qui peut être prolongée, la peine maximale dans ce pays. Le tribunal d'Oslo a reconnu à l'unanimité l'extrémiste de droite, 33 ans, responsable de ses actes. Ce dernier a annoncé dans l'après-midi qu'il ne ferait pas appel, et a rejeté la légitimité du tribunal. Le Parquet, qui avait requis un internement psychiatrique plutôt qu'une peine de prison, a quant à lui indiqué qu'il se donnait le temps de la réflexion.

Breivik, costume noir, chemise blanche et cravate grise, a effectué son salut d'extrême droite à son entrée dans le tribunal. Puis il a écouté avec le sourire aux lèvres le verdict
Breivik, costume noir, chemise blanche et cravate grise, a effectué son salut d'extrême droite à son entrée dans le tribunal. Puis il a écouté avec le sourire aux lèvres le verdict Crédit : DR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Salut nazi et sourire aux lèvres

Costume noir, chemise blanche et cravate grise, Breivik est arrivé dans le prétoire peu avant 10H00 (08h00 GMT), menotté et entouré de policiers, quelques minutes avant la lecture du jugement très attendu.

Breivik, a été reconnu sain d'esprit par la justice, qui l'a condamné à 21 ans de prison pour "actes terroristes"
Une fois libéré de ses menottes, Breivik a fait son salut d'extrême droite. Quelques instants plus tard, l'accusé écoutait le verdict, sourire aux lèvres.

Breivik est condamné à 21 ans de prison, peine maximale prévue par le code pénal norvégien
"Sain d'esprit" et responsable de ses actes

A l'unanimité, le tribunal d'Oslo a jugé responsable de ses actes l'extrémiste de droite, 33 ans, écartant l'une des deux expertises psychiatriques qui l'estimait atteint de "schizophrénie paranoïde". La question la plus controversée lors de son procès, du 16 avril au 22 juin, a été sa santé mentale. Une première expertise psychiatrique avait conclu qu'il était irresponsable pénalement, et une seconde qu'il était sain d'esprit.

Le 22 juillet 2011, Breivik avait tué 77 personnes
, huit dans un attentat à la bombe contre le siège du gouvernement à Oslo, puis 69 autres, principalement des adolescents, dans des tirs contre le camp d'été de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utoeya.
  
Breivik, qui reconnaît être l'auteur des homicides, avait plaidé non coupable
: il dit avoir commis des actes "atroces mais nécessaires" pour préserver la Norvège du multiculturalisme.

Il souhaitait à tout prix être reconnu comme sain d'esprit
, afin de légitimer son idéologie raciste et xénophobe, et a indiqué durant le procès qu'il ne ferait pas appel s'il était condamné à la prison.

La peine de prison est assortie d'un minimum de 10 ans, ce qui signifie que Breivik ne pourra pas déposer de demande de libération conditionnelle pendant cette période.

Les psychiatres concluent à l'irresponsabilité pénale de Breivik

Lire la suite
Norvège Tuerie en Norvège Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants