1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Allemagne : Wolfsburg victime directe du scandale Volkswagen
1 min de lecture

Allemagne : Wolfsburg victime directe du scandale Volkswagen

REPLAY - L'économie de la ville allemande repose en très grande partie sur le constructeur allemand, qui s'apprête à des plans drastiques pour réduire les coûts.

Philippe Robuchon
Philippe Robuchon
Allemagne : Wolfsburg victime directe du scandale Volkswagen
12:38
Philippe Robuchon & Correspondants RTL à l'étranger

Le nouveau directeur général du groupe Volkswagen Mathias Muller a annoncé la couleur : tout ce qui n'est absolument pas nécessaire à la vie de l'entreprise sera abandonné ou reporté. Cette crise d'austérité suivant le scandale qui touche le groupe frappe de plein fouet le berceau de Volkswagen : Wolfsburg.  Le budget de la ville dépend des résultats du groupe. 70% des recettes tirées de la taxe professionnelle proviennent de Volkswagen, une manne évaluée entre 200 et 400 millions d'euros selon les années. "Le bonus de fin d'année est en danger" et "les primes des deux prochaines années sont rayées" prévoit un employé.

L'Allemagne globalement affectée?

Les supporters du club de football local se posent eux des questions, face à l'annonce d'un scandale qui pourrait selon certains affecter les joueurs : "J'ai peur que cela leur renvoie un signal négatif et que du coup, ils soient moins motivés" témoigne un fan du VfL Wolfsburg. Si les retombées du scandale ne sont pas encore perceptibles dans le football, elles le sont dans le marché de l'immobilier. "On a deux trois personnes qui viennent de renoncer à acheter" témoigne un agent inquiet pour l'économie de sa ville. La cité de Basse-Saxe ne pourrait pas être la seule affectée. Selon des analystes, l'activité économique générée par les 12 marques du groupe et toutes les entreprises qui en vivent 2 à 3% du PIB allemand.

À écouter également dans cette émission

Russie : le contre-embargo russe sur la viande de porc pénalise la France. Sur la place, la Russie a mis en place des filières entières pour remplacer les produits importés, dont le camembert ou les huîtres.

Indonésie : le gouvernement a finalement accepté l'aide internationale pour combattre les gigantesques incendies, pour la plupart volontaires, qui ravagent les forêts.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/