1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attaque à la hache en Allemagne : l'État islamique revendique l'attaque d'un de ses "combattants"
2 min de lecture

Attaque à la hache en Allemagne : l'État islamique revendique l'attaque d'un de ses "combattants"

Trois personnes ont été grièvement blessées à la suite d'une agression à la hache dans un train en Bavière, lundi 18 juillet. L'auteur de l'agression serait un demandeur d'asile afghan de 17 ans.

Un pompier a proximité de l'attaque survenue dans un train à Wuerzburg (Bavière), le 18 juillet 2016.
Un pompier a proximité de l'attaque survenue dans un train à Wuerzburg (Bavière), le 18 juillet 2016.
Crédit : Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP
Félix Roudaut & AFP

Scène d'horreur à bord d'un train en Allemagne. Armé d'une hache et d'un couteau, un homme a agressé les passagers d'un train régional près de Würzburg, en Bavière, ce lundi 18 juillet vers 21h15.  "Il y a trois blessés graves et plusieurs autres personnes légèrement blessées", a déclaré le porte-parole de la police, ajoutant que "l'auteur des faits est parvenu à quitter le train" avant que la police parte à sa poursuite et l'abatte. Une unité d'intervention spéciale de la police allemande, présente à proximité des lieux pour une autre mission, a pris en chasse l'individu et fait feu sur lui alors qu'il tentait de s'en prendre à elle avec une arme blanche.

Quelques instants après les faits, l'identité du malfaiteur était déjà connue. Il s'agirait d'un demandeur d'asile afghan de 17 ans, arrivé seul et résidant au sein d'une famille d'accueil dans la localité d'Ochsenfurt, voisine de l'endroit où s'est déroulée l'agression, a indiqué Joachim Hermann, ministre de l'Intérieur de Bavière sur la chaîne de télévision publique ARD. 

Revendication de l'État islamique

Le ministère a par ailleurs estimé qu'il s'agissait "probablement" d'un "attentat islamiste", se basant sur le fait que le jeune homme aurait crié "Allah Akbar" alors qu'il passait à l'acte. Un peu plus tard, le gouvernement allemand a fait savoir qu'un drapeau de l'organisation État islamique avait été retrouvé chez l'agresseur. Dans la matinée, Daesh a affirmé que l'attaque avait été mené par un de "ses combattants". L'organisation jihadiste a ensuite diffusé une vidéo du terroriste proférant des menaces avant de passer à l'acte.

Cette attaque terroriste pourrait de rouvrir le débat en Allemagne sur la politique d'ouverture d'Angela Merkel à l'égard des réfugiés. Plus d'un million de migrants sont arrivés en Allemagne en 2015, dont une partie importante de Syriens fuyant guerres et persécutions. Les Afghans constituent également une part importante de ces nouveaux arrivants.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.