2 min de lecture Manifestations

Allemagne : neuf blessés dans des heurts entre pro et anti-étrangers

Plus de 8.000 personnes étaient réunies à Chemnitz en Allemagne, ville saxonne de l'ex-RDA, qui est depuis une semaine l'épicentre de la mobilisation de l'extrême droite allemande contre les étrangers.

Des manifestants dans les rues de Chemnitz, le 1er septembre 2018
Des manifestants dans les rues de Chemnitz, le 1er septembre 2018 Crédit : John MACDOUGALL / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

En Allemagne, les tensions sont montées d'un cran. Neuf personnes ont été blessées en marge de nouvelles manifestations antagonistes de plus de 8.000 personnes samedi 1er septembre à Chemnitz en Allemagne, organisées d'un côté par la droite ultra anti-immigrés et en face par des mouvements de gauche. 

Cette ville de la Saxe, ancienne RDA, est le théâtre depuis plusieurs jours des manifestations organisées par l'extrême droite allemande contre les étrangers, après le meurtre présumé dont est suspecté un demandeur d'asile. 

Il y a une semaine, 800 sympathisants d'extrême droite avaient effectué une "chasse aux étrangers" dans la ville, après l'homicide qui a mis le feu aux poudres. Des heurts entre les manifestants les plus virulents de chaque côté sont venus troubler la fin de la manifestation. 

À lire aussi
La gare Saint-Lazare, le 16 décembre 2013. (archives) faits divers
"Gilets jaunes" : un homme interpellé avec deux lames dissimulées dans ses manches

La police a indiqué que neuf personnes avaient été blessées lors de son intervention pour éviter des affrontements directs, dans un communiqué publié tard dans la soirée. Une équipe de la télévision publique locale MDR a déposé plainte après avoir été agressée lors d'un tournage. Un membre de l'équipe a été blessé et son matériel cassé. Un Afghan de 20 ans a par ailleurs été roué de coups par des hommes cagoulés.

Deux camps radicalement opposés

Environ 4.500 personnes ont défilé à l'appel de divers mouvements d'extrême droite, principalement l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et le rassemblement anti-islam et anti-Merkel Pegida. Certains scandaient "nous sommes le peuple", reprenant le slogan des manifestants lors de la chute du régime communiste de RDA à l'automne 1989, ou encore "Merkel dégage !" en portant des drapeaux allemands. 

D'autres défilaient avec de grands portraits de victimes d'attaques perpétrées, selon eux, par des demandeurs d'asile. En parallèle, à l'appel de plusieurs associations et partis politiques de gauche, environ 3.500 personnes, selon la police, ont défilé en répondant au mot d'ordre : "le cœur plutôt que la haine". 

"Chemnitz n'est ni grise ni brune", pouvait-on lire sur une immense affiche collée sous l'imposant buste de Karl Marx situé devant l'Hôtel de Ville. Chemnitz fut baptisée Karl-Marx-Stadt durant la période communiste en RDA. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Allemagne Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794622906
Allemagne : neuf blessés dans des heurts entre pro et anti-étrangers
Allemagne : neuf blessés dans des heurts entre pro et anti-étrangers
Plus de 8.000 personnes étaient réunies à Chemnitz en Allemagne, ville saxonne de l'ex-RDA, qui est depuis une semaine l'épicentre de la mobilisation de l'extrême droite allemande contre les étrangers.
https://www.rtl.fr/actu/international/allemagne-neuf-blesses-dans-des-heurts-entre-pro-et-anti-etrangers-7794622906
2018-09-02 09:52:30
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j8BaHLVhg-dCRmR5b0pLfw/330v220-2/online/image/2018/0902/7794622943_des-manifestants-dans-les-rues-de-chemnitz-le-1er-septembre-2018.jpg