1 min de lecture Allemagne

Allemagne : le bilan social-économique contrasté de Merkel

INFOGRAPHIE - Plusieurs indicateurs font état d'une bonne santé financière du pays, tandis que la précarité s'accroît chez les travailleurs.

La chancelière Angel Merkel à Berlin (Allemagne) le 29 novembre 2016.
La chancelière Angel Merkel à Berlin (Allemagne) le 29 novembre 2016. Crédit : Michael Sohn/AP/SIPA
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Le modèle allemand est souvent cité en exemple par de nombreuses personnalités politiques françaises. Il est régulièrement loué pour les performances économiques affichées par l'Allemagne depuis l'arrivée au pouvoir d'Angela Merkel en novembre 2005.

Après douze ans à la tête du gouvernement, la chancelière, cheffe de file de la coalition entre le parti chrétien-démocrate de la CDU et les conservateurs de la CSU, voit son pouvoir être remis en jeu lors des élections législatives du 24 septembre. Son principal adversaire est Martin Schulz (SPD social-démocrate).

Ces élections sont l'occasion de dresser un bilan durable de l'action d'Angela Merkel. À l'approche du scrutin, l'AFP a publié une série d'infographies mettant en perspective les évolutions de plusieurs indicateurs économiques et sociaux depuis 2005. Les données proviennent d'Eurostat, l'organisme de statistiques rattaché à la Commission européenne.

L'économie de l'Allemagne sous Angela Merkel
L'économie de l'Allemagne sous Angela Merkel Crédit : Kun TIAN, Thomas SAINT-CRICQ, Frédéric BOURGEAIS / AFP

Le nombre de pauvres a doublé

Les critères retenus démontrent la bonne santé économique de la République fédérale. Le taux de chômage s'est abaissé à 3,9% des actifs, alors qu'il était à plus de 10% en 2005. Il a ainsi été divisé par trois en douze ans.

À lire aussi
Illustration du logo de la police allemande Allemagne
Allemagne : la police enquête après l'apparition d'un faux Hitler lors d'un festival

Les voyants sont plutôt au vert pour les comptes publics : il n'y a plus de déficit depuis 2013 et la dette, qui avait dépassé les 75% du PIB, est revenue au niveau de 2005. Parallèlement à une croissance atteignant 1,9%, la balance commerciale ne s'est jamais aussi bien portée sous la houlette d'Angela Merkel.

Le bât blesse en revanche sur les autres critères sociaux retenus. Le pourcentage de la population sous le seuil de pauvreté, fixé à 60% du revenu médian, a considérablement augmenté de 54% depuis 2005. Chez les travailleurs, le nombre de pauvres a doublé en dix ans et celui des actifs cumulant deux emplois a bondi de 80%. Quant aux retraités pauvres, une hausse (30%) a également été constatée sur dix ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants