2 min de lecture Économie

Allemagne : la pénurie de main d'oeuvre, revers de la bonne santé économique

ÉDITO - Malgré un taux de chômage de 5,3% l'Allemagne dispose de 1,1 millions de postes vacants.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Allemagne : la pénurie de main d'oeuvre, revers de la bonne santé économique Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

L’Allemagne entame 2018 sur les chapeaux des roues : le chômage y est à son niveau le plus bas depuis 1990. Mais il y a la scène et la coulisse. Sur scène c’est la fête. Les bonnes nouvelles s’enchaînent : le taux de chômage est de 5,3% et surtout, notre voisin compte 44,3 millions d’actifs. 

Depuis 2005, la population active a augmenté de 5 millions de personnes. Les actifs représentent 53% de l’ensemble de la population. Pour mémoire, ce ratio n’est que de 36% chez nous. Et ce qui est particulièrement intéressant à noter, c’est la répartition très large des emplois : aucun secteur n’est à l’écart du mouvement.

Tout indique que cette scène n’est pas menacée. Elle devrait même croître et embellir en 2018.  C’est une bonne nouvelle pour les salariés qui vont obtenir 2,5% de hausse des salaires. C’est aussi favorable à la réduction des mini-jobs payés 450 euros pour 8 heures par semaine, qui sont en recul. C’est tout bon pour les comptes publics : les caisses de chômage en excédent de 17 milliards annoncent une baisse des cotisations chômage. Ce qui devrait encore favoriser le pouvoir d'achat.

La première économie d’Europe souffre d’un manque de main d'oeuvre qualifiée

Christian Menanteau
Partager la citation

Mais la machine économique va plus vite que la démographie. La première économie d’Europe souffre d’un manque de main d'oeuvre qualifiée de plus en plus criant. Faute de candidats compétents, près de la moitié des entreprises ne peuvent répondre à des commandes locales ou internationales.

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy" économie
Croissance : le gouvernement baisse sa prévision pour 2020

Certaines régions riches comme la Bavière ou le Bade Wurtemberg où le taux de chômage est au niveau incompressible des 3%, sont déjà dos au mur. Elles butent sur ce qui va très vite devenir un problème national : le manque de main d'oeuvre du au déséquilibre démographique du pays et qui freine la croissance. 

Il y a aujourd’hui Outre Rhin 1,1 millions de postes vacants. Et pas que dans les services : les 30 plus grands groupes du pays recherchent 20.000 personnes actuellement. Une évolution qui freine la croissance et qui risque de paralyser l’économie à un niveau très inférieur à son potentiel. On devrait donc reparler très vite d’immigration de compétences à Berlin.

Les plus

- La Dacia Sendero aura été la voiture la plus vendue en France l’an dernier.

- On l'a évoqué ici : les baisses d'impôt pour les ménages seront limitées à 1.8 milliard cette année.

La note

14/20 à Delphine Levy, directrice générale de Paris Musées. Les 14 musées de la ville ont accueilli 3,15 millions de visiteurs et doublé leur taux d’autofinancement. Reste plus qu’à améliorer les buvettes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Allemagne Croissance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791686251
Allemagne : la pénurie de main d'oeuvre, revers de la bonne santé économique
Allemagne : la pénurie de main d'oeuvre, revers de la bonne santé économique
ÉDITO - Malgré un taux de chômage de 5,3% l'Allemagne dispose de 1,1 millions de postes vacants.
https://www.rtl.fr/actu/international/allemagne-la-penurie-de-main-d-oeuvre-revers-de-la-bonne-sante-economique-7791686251
2018-01-04 10:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3Tkx48ll3vfq4XmwhhouYA/330v220-2/online/image/2017/1121/7791052472-eco-menanteau.jpg