1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Alexandra Szacka : "Le Canada a du mal à surveiller les soldats d'Allah qui poussent sur son sol"
1 min de lecture

Alexandra Szacka : "Le Canada a du mal à surveiller les soldats d'Allah qui poussent sur son sol"

REPLAY - L'éditorialiste est revenue sur la fusillade d'Ottawa de ce mercredi et sur la lutte anti-terroriste canadienne.

Alexandra Szacka
Alexandra Szacka
Alexandra Szacka : "Le Canada a du mal à surveiller les soldats d'Allah qui poussent sur son sol"
03:42
Alexandra Szacka : "Le Canada a du mal à surveiller les soldats d'Allah qui poussent sur son sol"
03:41
Alexandra Szacka

Selon Alexandra Szacka, la menace terroriste au Canada n'est pas récente, mais les autorités ont mis du temps à s'investir dans la lutte.

Elle explique que le juge français anti-terroriste, Jean-Louis Bruguière, les a accusées de fermer les yeux sur les réseaux terroristes sur lesquels il enquêtait. "Le peu de coopération qu'il a rencontré lui a fait dire que la naïveté d'Ottawa a transformé le Canada en base arrière du terrorisme international", précise l'éditorialiste.

Un jeune d'origine algérienne m'a avoué avoir été recruté pour aller dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda au Soudan

Alexandra Szacka

Elle affirme avoir vu ce même manque de volonté, lorsqu'elle était journaliste à Radio Canada. "J'ai fait une enquête sur le recrutement de jihadistes dans les mosquées de Montréal en 1997, raconte-elle. Déjà à l'époque, quelques années donc avant les attentats du 11 septembre, un jeune d'origine algérienne m'a avoué avoir été recruté pour aller dans un camp d'entraînement d'Al-Qaïda au Soudan. Et il était loin d'être seul. Mais le service de renseignements canadien ne semblait pas y attacher beaucoup d'importance à l'époque."

Depuis la situation a évolué, souligne Alexandra Szacka. Le Canada est devenue une cible explicite des terroristes et les autorités sont devenues plus alertes. "Mais malgré une législation de lutte antiterroriste renforcée, le Canada a toujours du mal à surveiller le recrutement sur son sol et les soldats d'Allah qui y poussent", estime-t-elle. Alexandra Szacka l'explique par le fait que le Canada est très attaché à ses libertés individuelles. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/