1 min de lecture Guerre froide

Alain Duhamel : "La dernière banquise de la Guerre froide vient de se fragmenter avec la réconciliation entre les USA et Cuba"

REPLAY/ÉDITO - Le président américain Barack Obama et son homologue cubain, Raul Castro, ont confirmé ce mercredi le rapprochement entre les USA et Cuba. Cette réconciliation est-elle un tournant historique pour les deux pays ?

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Alain Duhamel : "La dernière banquise de la Guerre froide vient de se fragmenter avec la réconciliation entre les USA et Cuba" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Après plus d'un demi-siècle d'embargo, les relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba sont en passe d'être normalisées. Le président américain, Barack Obama, et son homologue cubain, Raul Castro, ont annoncé dans un discours simultané, ce mercredi 17 décembre, le rapprochement historique des deux pays.

Ce dégel des relations américano-cubaines est plus qu'un tournant historique pour les deux nations. En effet, cette réconciliation marque la fin du dernier épisode de la Guerre froide. En Europe, cette période de terreur s'est achevée avec la chute du Mur de Berlin. En revanche, elle n'a jamais cessé de persister en Amérique.

Cuba a été le symbole, le thermomètre et le résidu de la Guerre froide.

Alain Duhamel
Partager la citation

Durant plus de 50 ans, les États-Unis ont usé de tous les moyens possibles pour l'emporter sur Cuba : des tentatives d'assassinat de Fidel Castro, des débarquements militaires, de l'embargo commercial... Finalement, c'est une solution pacifique qui a permis le rapprochement entre les deux nations.

La dernière banquise de la guerre froide vient de se fragmenter avec la réconciliation entre les USA et Cuba.

Alain Duhamel
Partager la citation

Par ailleurs, cette réconciliation entre les USA et Cuba est très importante car elle symbolise un changement d'univers. En effet, la crise américano-cubaine était une grosse épine dans le pied des États-Unis, en plus d'être le dernier vestige d'une époque révolue. Rappelons que l'embargo américain contre Cuba, maintenu depuis 1962, est condamné chaque année par les Nations unies à une écrasante majorité.

Grâce à cette réconciliation entre les États-Unis et Cuba, Barack Obama a enfin mérité son prix Nobel de la paix.

Alain Duhamel
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Guerre froide Cuba États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants