1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Alain Duhamel : "L'Allemagne a rétabli les contrôles aux frontières car elle est submergée"
2 min de lecture

Alain Duhamel : "L'Allemagne a rétabli les contrôles aux frontières car elle est submergée"

REPLAY - L'Allemagne, suivie par la Hongrie, a rétabli des contrôles car elle ne peut plus faire face à l'afflux permanent des réfugiés.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Alain Duhamel : "L'Allemagne a rétabli les contrôles aux frontières car elle est submergée"
03:17
Alain Duhamel : "L'Allemagne a rétabli les contrôles aux frontières car elle est submergée"
03:18
Alain Duhamel

Il a fallu rétablir les contrôles théoriquement pour quelques semaines, sans doute pour quelques mois. Ça ne veut pas dire qu'on n'accepte plus les réfugiés politiques, ça veut dire qu'on les accepte à un certain rythme. Il y a d'autres facteurs : une crise politique grave menaçait. L'aile droite de la démocratie chrétienne, très puissante en Bavière, n'acceptait plus cet afflux de réfugiés. Il y a aussi la crainte de voir l'opinion allemande se retourner. Après avoir accueilli à bras ouverts les réfugiés, brusquement on a trouvé que trop c'était trop. Et comme la réunion des ministres était prévu à Bruxelles, c'était un moyen d'exercer une forte pression. 

Il faut clarifier les choses et admettre qu'il y a deux cas vraiment différents

Alain Duhamel

Bernard Cazeneuve a raison de parler de contrôles aux frontières extérieures de l'Europe. Mais cela ne veut pas dire que ce sera facile. Il faut clarifier les choses et admettre qu'il y a deux cas vraiment différents : les réfugiés politiques et demandeurs d'asile d'un côté et d'un autre côté les migrants économiques qui veulent venir là pour vivre mieux. Mais on ne peut pas recevoir tout le monde en même temps. Il faut aux frontières extérieures, des centres de tri. Il faut décider quels sont les pays qui présentent un risque pour ceux qui y vivent ou pas. Si on n'y arrive pas comme ça, il faudrait soit rétablir les contrôles, soit le quasi rétablissement comme le fait la France à Vintimille. 

La Turquie héberge plus de réfugiés que l'ensemble de l'Europe

Alain Duhamel

Il faut également coopérer avec les pays de départ ou de passage des réfugiés comme l'Italie, la Grèce, l'Autriche. Ces pays-là il faut les aider à mettre sur pied ces centres d'enregistrement et on en a les moyens pour le coup. Ensuite, il y a des pays comme la Turquie et la Libye qui sont les pays d'où partent les migrants. Il faut essayer de négocier avec eux. La Turquie par ailleurs fait énormément déjà. A elle seule, elle héberge plus de réfugiés que l'ensemble de l'Europe aujourd'hui. Et puis il y a les pays d'où viennent les migrants économiques, au sud du Sahara. Il faudrait les aider à se développer. Mais l'urgence c'est que la flotte européenne puisse arraisonner les bateaux amènent les réfugiés et les ramener à leur point de départ. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/