1 min de lecture Airbnb

Airbnb : Fabius veut instaurer une taxe de séjour comme à San Francisco

REPLAY - En France, le gouvernement veut appliquer une taxe de séjour à Airbnb. Une mesure controversée, testée à San Francisco.

Stephane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
AirBnB : à San Francisco, les clients vont payer une taxe de séjour Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

Laurent Fabuis a dévoilé vendredi 31 octobre le barème de la hausse de la taxe de séjour, qui concernera les hôtels. Le ministre des Affaires étrangères et du tourisme souhaite également taxer les nouvelles formes d'hébergement comme Airbnb. 

À San Francisco, où le site de location de logements entre particuliers a vu le jour en 2008, une telle loi vient d'être adoptée. L'activité d'Airbnb est désormais légale dans cette ville de Californie. Les propriétaires pourront louer leur appartement ou maison jusqu'à trois mois par an. En contrepartie, les clients devront payer une taxe de séjour de 14%. Gain estimé pour la ville : 11 millions de dollars par an.

New York n'en veut pas

Mais ce projet rencontre l'opposition des associations de riverains. Ils craignent une flambée des loyers, déjà très élevés sur les bords de l'océan Pacifique.

À New York, l'entreprise milite ardemment pour faire voter le même type de loi. Le projet est actuellement en discussion, mais la campagne de publicité a rencontré des réactions hostiles. Beaucoup d'affiches dans le métro ont même été taguées.

À lire aussi
Nouvel An
Comment AirBnb veut empêcher les fêtes dans ses locations le soir du Nouvel An

En France, le gouvernement souhaiterait adopter un texte similaire à celui de San Francisco, en faisant des hébergeurs des représentants fiscaux de leurs "invités".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Airbnb Logement Tourisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants