1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Agression au couteau à Londres : ce que l'on sait de l'attaque
2 min de lecture

Agression au couteau à Londres : ce que l'on sait de l'attaque

Samedi 5 décembre vers 19 heures, un homme a agressé trois personnes dans le métro de Londres, une attaque que la police a qualifiée d'"acte terroriste".

Un officier de police devant la station de métro de Leytonstone, dans l'est de Londres.
Un officier de police devant la station de métro de Leytonstone, dans l'est de Londres.
Crédit : LEON NEAL / AFP
Camille Kaelblen & AFP

Au lendemain de l'attaque au couteau qui a fait trois blessés dans le métro londonien, la police britannique enquête sur les motivations du suspect placé en garde à vue pour cette agression, qu'elle a qualifiée d'"acte terroriste". Cette agression est intervenue trois jours après l'autorisation donnée par le parlement britannique à l'armée de mener des frappes aériennes contre le groupe État islamique (EI) en Syrie.

"Nous traitons cela comme un acte terroriste", a le responsable du commandement antiterroriste de la police métropolitaine, Richard Walton, chargé de l'enquête. Il demande à la population de "rester calme mais vigilante". 

Comment s'est déroulée l'attaque ?

Samedi 5 décembre vers 19 heures, au niveau des portiques d'accès à la station de métro de Leytonstone (ligne centrale) à Londres, un homme armé d'un couteau s'en est pris à trois personnes. L'attaque, filmée par téléphone, montre l'individu hurlant visiblement sur les passants, tandis que l'un d'eux crie distinctement : "T'es pas musulman, mec, t'es pas musulman !". Sur une autre vidéo, une flaque de sang est également visible. La police intervient rapidement et réussi à immobiliser l'homme avec un pistolet à injection électrique.Selon la chaîne d'information américaine Sky News, l'individu arrêté serait âgé de 29 ans. La chaîne ajoute qu'il aurait crié "C'est pour la Syrie ! C'est pour la Syrie" avant d'être emmené par les forces de l'ordre, mais ces éléments n'ont pas été confirmés pour l'heure. Les vidéos amateurs prises par des passants montrent un homme de grande taille, vêtu à l'occidentale et portant une chapka noire sur la tête.

L'attaque a fait un blessé grave, dont les jours ne sont pas en danger, ainsi que deux blessés légers, selon la police. La victime la plus gravement touchée serait un homme de 56 ans et souffrirait de blessures au cou, selon les médias britanniques. Il a été conduit à l'hôpital par les secours londoniens.

Une attaque qui rappelle de mauvais souvenirs

 En mai 2013, le Royaume-Uni avait déjà été choqué par l'assassinat en pleine rue, dans le sud de Londres, du soldat Lee Rigby. Il avait été renversé par la voiture de ses agresseurs qui l'avaient ensuite lardé de coups de couteaux et tenté de le décapiter. Ils s'étaient présentés comme des "soldat d'Allah en guerre contre la Grande-Bretagne". En mars dernier, un adolescent britannique de 19 ans avait également été condamné à 22 ans de prison pour avoir projeté de décapiter un autre soldat. Il avait été arrêté en août 2014 à Londres en possession d'un marteau, d'un drapeau islamique et d'une lame de couteau de 30,5 cm.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/